Du côté du sucré...

Langues de chat…parfum pistache…

23 septembre 2008

Hier soir, en entrant dans la cuisine, « Petit Chou » s’est exclamé : « Mais tu as fait des langues de serpent ! »… « Ah non, non, ce sont des langues de chat…sauf que certaines sont un peu « tarabiscotées »… »
« Petit Chou » n’a pas été convaincu pour autant et a obstinément refusé d’y gouter : « Moi, je ne mange pas de langues de serpent »…
« Bon ok, je comprends…mais tu sais, ça a le même goût, c’est juste la forme qui change… »
Rien à faire…Pas de succès pour mes biscuits torsadés…Et pourtant…J’ai appris à leur donner cette forme au cours d’un atelier de cuisine sur le thème des gourmandises…
Les recettes de langues de chat varient beaucoup, comme l’utilisation de blancs ou d’œufs entiers pour leur réalisation.

Personnellement, je préfère la recette ne proposant que les blancs, mais c’est une affaire de goût….

La recette pour une trentaine de petits gâteaux :

– 120 gr de farine
– 100 gr de sucre glace
– 100 gr de blanc d’oeufs
– 80 gr de beurre mou
– Une cuil à café d’arôme de pistache ( ou une demie cuil à café de pâte de pistache)

Préchauffer le four Th 5.
Mélanger soigneusement beurre et sucre à la maryse. Battre légèrement les blancs au fouet pour les émulsionner. Les ajouter au mélange précédent petit à petit en les incorporant à la maryse. Ajouter l’arôme ou la pâte de pistache.
Ajouter la farine tamisée et bien mélanger.

Mettre la préparation en poche et pocher régulièrement des bandes étroites de pâte sur une feuille de papier cuisson beurrée et légèrement farinée. Penser à les écarter les unes, les autres, elles vont en effet s’étaler à la cuisson.

Glisser au four pour 10 à 15 minutes en surveillant la cuisson des langues de chat de près. Dès que les bords colorent, ne pas trop attendre pour les retirer du four.

Les retirer rapidement du papier cuisson et les laisser refroidir. Elles doivent être croustillantes.

Pour leur donner un petit côté « langue de serpent », comme dirait « Petit Chou », pocher des longueurs de pâte plus importantes et après cuisson, les enrouler délicatement mais rapidement autour d’un tube de deux cm de diamètre environ, ou autour du manche d’une cuillère, sans trop serrer.
Dès que la pâte refroidit, elle devient cassante. Il est alors impossible de donner une forme aux biscuits.

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

15 Commentaires

  • Répondre Rosa 23 septembre 2008 à 15 h 34 min

    Si jolies! elles doivent être divinement aromatisées!

    Bises,

    Rosa

  • Répondre Alice 23 septembre 2008 à 15 h 41 min

    je l’ai trouve extra tes langues de serpents … j’ai justement des blancs d’oeuf au frigo ainsi que de la pâte à pistache !

  • Répondre Elodie 23 septembre 2008 à 18 h 04 min

    J’en veux bien une !

  • Répondre Mamounette 23 septembre 2008 à 18 h 23 min

    orignales ces langues de minou ! Je préfère également au blanc d’oeuf

  • Répondre Chrystel 23 septembre 2008 à 21 h 09 min

    C’est joli comme tout et surtout ça doit se laisser manger sans faim. Hummm !! Chrys

  • Répondre Eryn 23 septembre 2008 à 22 h 35 min

    J’adore ça les langues de chat. Mon père pâtissait divinement bien, mais ce que je préférais étant petite, c’était ses langues de chat. Un plaisir simple, brut, que je dévorais à chaque fois ( il y avait ses madeleines aussi … ). Malheureusement, je n’ai jamais réussi à retrouver SA recette. Je trouve ( hormis la couleur due à la pistache bien sûr ) que les tiennes y ressemblent. Je testerai ça, car je n’ai jamais pu faire ‘ comme les siennes ‘ !

    Bises et bonne soirée 🙂

  • Répondre Val 23 septembre 2008 à 22 h 36 min

    Je n’arrête pas de mettre tes recettes dans mes favoris, ça devient lassant à la longue, hi, hi! Bon, je testerai encore!
    Merci tout de même Pfff!

  • Répondre ceci 23 septembre 2008 à 22 h 50 min

    mhummmm!! J’adore les langues de chat, alors parfumées à la pistache encore plus. tes photos sont très jolies

  • Répondre Marjolaine 24 septembre 2008 à 11 h 14 min

    Personnellement ces langues de serpents, euh je veux dire langues de chat, sont tout à fait à mon goût!

  • Répondre Tara Biscotta 25 septembre 2008 à 10 h 21 min

    Finalement ce sont tes biscuits qui choisissent leur forme et moi, je trouve cela génial et terriblement poétique, comme s’ils avaient leur petite vie à eux … aussi ! et puis, je n’ai rien contre leur côté tarabiscotté !

  • Répondre Nat 25 septembre 2008 à 10 h 49 min

    Tara Biscotta : Le « tarabiscottage », quel charme tout de même ! 😉

  • Répondre Marie Cuisine 26 septembre 2008 à 22 h 40 min

    Elles sont particulièrement réussies tes langues de chat. J’aime beaucoup celles en tortillons ; elles sont trop mimi.
    Bises, Marie

  • Répondre nelly 27 septembre 2008 à 18 h 18 min

    un classique qui plait toujours , on n’y songe pas assez souvent ! mardi je m’envole pour Agadir, j’aurai une petite pensée pour vous ! à bientôt !

  • Répondre Robert-Gilles Martineau 30 septembre 2008 à 12 h 35 min

    Bonjour, Nat!
    Robert-Gilles de Shizuoka, Japon!
    Belle musique comme d’habitude!
    Langues de Chat?
    Ma jeunesse…
    Il va falloir que je m’y mette, d’autant plus que ma douce (pas tant que ca,…) s’est achete un nouveau four!
    Bien amicalement,
    Robert-Gilles

  • Répondre Nat 30 septembre 2008 à 13 h 49 min

    Robert-Gilles : ravie de vous lire ! Tellement simples à faire les langues de chat ! Pourquoi en priver la Douce ? 😉 Je rêve de revenir au Japon…J’ai tellement aimé…

  • Répondre à nelly Annuler la réponse