Pains au levain

Pains aux graines de boulanger….

27 avril 2007

J’ai acheté très récemment au magasin Bio, un petit sachet de graines du boulanger. Un mélange sympa et parfumé…Je ne me souviens plus exactement des graines composant ce mélange et j’aurai l’occasion de revenir ici en parler.

En attendant, j’ai changé la forme du pâton pour sa levée et voilà ce qu’il a donné…

Ils me font toujours frémir ces pains, à la sortie du four.

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre L'électricien 3 mai 2007 à 16 h 57 min

    Wah! Woilà un pain qu’il a l’air bon…!
    Ya pas à dire, dimanche prochain votez Levain!
    Et pour ceux qui ne savent pas qui c’est, il y a les photos plus haut dans ce blog…
    Ah, les choses simples…
    Quel bonheur!
    Et j’ai pris un petit dej cet été dans une super boulangerie spécialisée dans le levain à Santa-Fe au Nouveau Mexique…Un lieu Génial! Style hangar, avec des étagères métalliques très techno, comme une petite usine avec des pains au levain de toutes les saveurs allignés partout. Les propriétaires sont deux nanas, la quarantaine, elles adorent ce qu’elles font et ça se sent…et au petit dej c’est bourré…J’en rêve encore..

  • Répondre Nat 4 mai 2007 à 9 h 09 min

    Et bien, ça me rêver…Si je dois faire un choix aujourd’hui, c’est celui des choses simples effectivement, celles qui sont faites avec amour, sans soif d’autre chose….
    Un lieu génial, quelque part, à Santa-Fe ou ailleurs à partir du moment ou l’on peut partager ces moments qui font de la vie une si belle chose…
    Chez nous, il y a une table simple ou se réunissent ceux qui veulent bien, chacun vient d’horizons différents, n’a pas la même culture, la même religion, le même vécu, la même vision des choses…mais nous nous retrouvons.
    Nous vivons ces moments simples, ou se partagent les plats que chacun a confectionné, quelques bons vins, des bougies, les enfants qui galopent, les chats qui s’assoupissent sur quelques étagères, et le plaisir.
    Je vote pour cela, pour ces moments précieux qui font partie de moi. C’est ma façon de vivre.
    Ma table est ici aujourd’hui, sans doute ailleurs demain, au gré de son avenir et du nôtre.
    Je fais le choix d’un avenir paisible, et ma table choisira de s’installer là ou il le deviendra…
    à Santa-Fe…peut être…ou ailleurs….qui sait….

  • Répondre à Nat Annuler la réponse