Légumes et plats

Risotto, dés de courge butternut poêlé, huile de noisette

16 octobre 2012

J’ai vraiment adoré le goût de la courge Butternut préparée en velouté. Un goût délicatement sucré, une saveur douce, délicate.

J’ai choisi de décliner ce légume-fruit différemment cette fois, en accompagnement d’un risotto onctueux.

Pour cette recette, laissez de côté la partie ronde de la courge butternut, celle contenant les graines, et découpez la partie allongée en tranches régulières d’environ 1 cm d’épaisseur. Recoupez ensuite ces tranches en gros dés réguliers.

Poêlez l’ensemble dans un peu de beurre chaud et quelques branches de thym frais en remuant régulièrement mais délicatement.

Attention, lorsque vous mélangez, à ne pas désagréger les dés de courge peu à peu, car ils vont ramollir. Il faut donc les laisser dorer avec délicatesse, les retourner tout aussi délicatement de manière à ce qu’ils colorent doucement et deviennent tendres.

Dans un même temps, disposez sur une feuille de papier sulfurisé des tranches fines de poitrine de porc fumée, sur une plaque de cuisson. Recouvrez d’une deuxième feuille de papier cuisson, et d’une seconde plaque de cuisson, en serrant bien. Le tout est que les tranches de poitrines dorent au four bien à plat.

Laissez les colorer, sans trop, durant 10 minutes environ à four chaud (180°), en surveillant de temps en temps de manière à ce qu’elles ne brulent pas. Réservez ensuite les tranches de poitrine sur une grille, de manière à ce qu’elles égoutent légèrement de la matière grasse rendue et qu’elle deviennent ainsi croustillantes. Les protéger ensuite de l’humidité en les réservant.

Préparer un risotto en suivant la recette proposée ici par exemple.

Vous pouvez également prélever quelques fines lamelles de courge à l’aide d’un rasoir à légume. Les saler et les poivrer légèrement et laquez les, à l’aide d’un pinceau, d’un peu d’huile de noisette.

Ensuite, soignez la présentation de l’ensemble pour en faire une jolie assiette, élégante et originale.

Disposez dans le fond d’une assiette creuse quelques cuillerées de risotto bien chaud.

Disposez sur le dessus les dés de courge butternut poêlés, en les ayant éventuellement réchauffés au four (préchauffé Th6) durant 5 minutes.

Ajoutez la tranche de poitrine joliment sur votre assiette.

Disposez également les lamelles de courge huilées sur le dessus du risotto.

Vous pouvez ajouter quelques noisettes coupées en deux et préalablement torréfiées au four.

Ajoutez un petit filet d’huile de noisette sur l’ensemble et dégustez bien chaud.

C’est un plat  unique, chaleureux, parfumé, délicat… Même les enfants ont adoré ! 🙂

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre Pauline 16 octobre 2012 à 22 h 15 min

    Très belle assiette automnale!

  • Répondre Valérie (Franche-Comté) 17 octobre 2012 à 9 h 30 min

    De jolie images appétissantes, colorées et douces
    Bonne journée
    Valérie.

  • Répondre Jean-Louis 17 octobre 2012 à 15 h 12 min

    bonjour Nat,
    Très appétissant, je serais partisan (mais ne prenez pas cela comme une leçon) de rajouter dans le butternut, une ou deux cuillères d’orange pressée, et un peu de gingembre.
    amitiés.
    JL

    • Répondre nat 17 octobre 2012 à 18 h 57 min

      Jean-Louis : merci pour votre message. Quand à l’orange et le gingembre, bonne idée en effet en association avec les dés de courge (je connaissais dans la version potage) et agréable mariage sans doute avec le risotto…
      Bonne soirée à vous.

  • Répondre costermans 9 novembre 2012 à 15 h 08 min

    Belle recette ! Sans la viande pour moi, mais le risotto, dressé dans l’assiette grâce à un emporte-pièce cylindrique – 2/3 risotto, 1/3 dés de butternut et deux brins de ciboulette croisés par dessus pour le design. Aujourd’hui, je le cuisine avec des noisettes grillés très épicées, histoire de relever les dés de courge, et un cube de funghi porcini dans le risotto.

  • Répondre à Valérie (Franche-Comté) Annuler la réponse