Légumes et plats

Assiette composée d’été…

15 juillet 2012

Un week-end comme celui là, c’est le genre de week-end qui embaume les vacances. A plein nez…

Le genre de week-end qui commence à 5 heures, lorsque le chant des oiseaux nous éveille à peine au lever du soleil et qui se poursuit un peu plus tard avec celui des cigales…

Le genre de week-end ou l’on a à la fois envie de rester sous la couette à bouquiner, ou au contraire, à sauter hors du lit pour profiter à fond de la fraicheur du matin…

Car on en a de la chance. Il fait un temps magnifique depuis des semaines. Une chaleur estivale….

Et puis, suspendue à chacun de nos pas depuis près d’un mois, une demoiselle nous accompagne dans ces journées précieuses, adoucissant par sa joyeuse présence, le chagrin que le départ d’un vieux compagnon de route nous a causé…

Vieil ami. En âge chien, plus que centenaire…

Quelques nuits à ses côtés, pour que surtout, surtout, il ne parte pas seul.

Des regards interminables dans lesquels passent sans doute tous les mots du monde.

Un épuisement de part et d’autre et puis, une porte mince comme une feuille de papier s’ouvre… et se referme… sur les souvenirs, les émotions…

….

Miss Holly l’a cherché quelques temps…puis a renoncé.  Peu à peu, avec elle, l’apaisement s’installe en nous…

Miss Holly, nous l’avons croisée presque par hasard. Et comme je ne crois pas au hasard, que son regard presque humain  a bousculé le cœur et l’âme de toute la famille, nous l’avons adoptée…

Aujourd’hui, nous mesurons d’autant plus l’importance de sa présence…

Je m’égare… je quitte les sentiers de la cuisine… mais comme je le dis souvent, je ne peux rédiger de billets sans qu’une part de moi se pose sur ces pages virtuelles, à la manière d’un journal, en quelques confidences discrètes… Je pense que vous ne m’en voudrez pas…

….

J’adore les dimanches. Et je les déteste aussi. Ce sont des journées ou j’adore me trainer. Me trainer au sens propre. Trainer au saut du lit, trainer au petit déj, trainer à feuilleter des bouquins, trainer à ne rien faire.

Trainer tout en me disant « tiens… j’ai un peu faim quand même »…

Trainer en pyjama, trainer les pieds…

Ce sont des journées ou je déteste également penser au lundi. Au lundi qui s’annonce. Aux choses à faire.

Au bureau, à mon agenda, à mon mémoire que je dois finir de rédiger…

Aux six jours qui doivent s’étirer avant d’annoncer le prochain dimanche….

Et puis aujourd’hui, l’envie de cuisiner simple, avec plein de couleurs. Avec plein de saveurs aussi.

Une assiette composée légère suite à un petit déjeuner tardif, passé… à trainer…

Un petit passage dans mon curieux potager pour ramasser quelques légumes. Une mini récolte…

Les tomates du jardin, c’est du bonheur. Rien à voir avec celles que l’on trouve dans le commerce. Les miennes poussent n’importe comment, se croisent et s’entrecroisent, mais produisent juste ce qu’il faut.

Douces et sucrées, savoureuses, elles sont sublimes en salade.

Pour accompagner la salade de tomates prévue, quelques toutes jeunes courgettes du jardin destinées à être juste saisies à la plancha. Très simplement.

Côté viande, quelques escalopes de porc,  tranchées dans le sens opposé des fibres (perpendiculairement) et déposées dans un grand bol avec la marinade suivante :

1 morceau de gingembre frais râpé de 3 cm de longueur

2 gousses d’ail écrasées

3 cuil à soupe de sauce de soja

Deux ou trois tours de poivre du moulin

3 cuil à soupe d’huile d’olive

Le tout bien mélangé, réservé pendant deux heures au frais, puis monté en brochettes.

Pour les accompagner,  tout en surveillant Miss Holly du coin de l’oeil (une gourmande celle-ci, c’est incroyable !), rincez soigneusement et découpez les tomates de votre choix en petits dés. Réservez les un moment. Juste avant de les assaisonner, les débarrasser du jus qu’elles auront rendu de manière à ce que l’assaisonnement reste bien présent.

Ici, plein de couleurs et de saveurs légèrement différentes : acidulées, sucrées, juteuses, croquantes.

Ajoutez à vos dés de tomates deux petits oignons frais ciselés.

Préparez une vinaigrette à ajouter au dernier moment :

– 1 cuil à soupe d’huile de tournesol

– 1 cuil à soupe d’huile de sésame

– quelques pincées de fleur de sel

– du poivre du moulin.

Passez ensuite à la cuisson des courgettes et des brochettes, à la poêle,  au four ou mieux,  à la plancha.

Une cuillerée à soupe d’huile d’olive pour graisser le revêtement et disposez ensuite courgettes côté chair dans un premier temps, puis les brochettes.

Laissez les dorer d’un côté tout d’abord, puis retournez les ensuite de manière à ce que l’ensemble prenne une jolie couleur. Rajoutez un filet d’huile d’olive en cours de cuisson si nécessaire.

Juste avant de dresser vos assiettes, assaisonnez votre salade de tomates, bien mélanger et disposez dans de petites verrines individuelles, avec, éventuellement un peu de fromage de chèvre aéré au fouet avec une touche de crème liquide.

Disposez les au creux de vos assiettes de service. Ajoutez ensuite quelques lamelles de courgettes bien chaudes, et saupoudrez les de quelques graines en mélange torréfiées à la poêle : pignon, graines de courge, graines de sésame…

Ajoutez ensuite dans vos assiettes les brochettes de viande et décorez éventuellement de quelques brins de thym frais.

Servez la viande et les courgettes bien chaudes, la salade de tomate toute fraiche, et laissez chacun savourer l’ensemble comme il l’entend, faire ses propres associations, et ajouter moutarde, sauce piquante ou fromage frais à leur assiette.

Une assiette pour un dimanche ensoleillé,  après un petit déjeuner tardif…

Juste pour le plaisir de partager…

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Nathalie 16 juillet 2012 à 18 h 10 min

    Un petit coucou, Nath
    J’en profite pour te remercier de ton bel atelier plancha, j’ai adoré ce partage, cette convivialité…..
    Ce petit repas tout simple, tout frais donne envie de savourer, je connais maintenant le goût de ta cuisine.
    Tout les mots autour de tes recettes sont doux et agréables à lire, tu ne t’égares pas, je pense que s’en cela ce ne serait pas les carnets de Nath.
    Merci pour tout, je te souhaite un bel été et à trés bientôt pour l’atelier pâtes fraiches.

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 22 h 41 min

      Nathalie : merci mille fois pour ce message ! C’était un super atelier, un plaisir pour moi de vous recevoir.
      Belles vacances à toi aussi et à bientôt pour une rentée gourmande ! 🙂

  • Répondre crepel 16 juillet 2012 à 18 h 18 min

    Comme c’est appétissant ! ici en Picardie les tomates sont vertes ! et en serre ! il faudra patienter … car le soleil est rare !
    Bravo pour les photos, j’ai eu beaucoup de plaisir à te lire… merci.

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 22 h 40 min

      Marie-José : je vous envoie un peu de soleil et quelques cigales…
      Et merci pour votre message ! 🙂

  • Répondre Lilousine 18 juillet 2012 à 2 h 05 min

    ce chien est magnifique…..♥ la recette aussi !

  • Répondre crepel 24 juillet 2012 à 19 h 20 min

    S’il vous plait ! pourriez vous me conseiller dans le choix d’une plancha ! je recherche la qualité avant tout, sur l’une des photos, j’en aperçois un bout… quelle en est la marque , merci mille fois !

    • Répondre nat 24 juillet 2012 à 23 h 53 min

      Marie-José : délicat de vous conseiller…
      Personnellement, j’ai choisi une plancha inox électrique.
      La voici :
      http://www.google.fr/products/catalog?hl=fr&client=firefox-a&hs=Sk8&rls=org.mozilla:fr:official&q=plancha+krampouz&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_cp.r_qf.,cf.osb&biw=1173&bih=549&um=1&ie=UTF-8&tbm=shop&cid=16184509486310428931&sa=X&ei=iRYPUPmTNKiO0AWZzYGACA&ved=0CG0Q8wIwAQ

      Personnellement, j’en suis ravie. Elle a une grande surface de chauffe, deux thermostats réglables et elle est très facile à nettoyer.

      Après, il existe beaucoup de modèle très différents : à gaz, électriques, surface en fonte ou fonte d’aluminium, acier laminé, inox… je vous avoue que je n’ai pas véritablement vu fonctionner ces modèles. Le gaz est pratique au jardin, (personnellement j’ai préféré l’électricité…pas vraiment envie d’avoir une bonbonne de gaz sur la terrasse). La fonte est souvent assez prisée.

      Tout dépend de ce que vous rechercher.

      Pour ma part, je suis ravie de ma plancha. J’y fait presque toute ma cuisine d’été : légumes, poissons, viandes, dessert, et même les pancakes de la famille ! 🙂

      En espérant avoir pu vous aider ! 🙂

  • Répondre manue 29 août 2012 à 9 h 17 min

    Je fonds totalement sur la photo de miss Holly tu as raison elle a un regard tellement humain, mais les chiens sont des humains je trouve! en tout cas c’est ce qu’on ressent en regardant ta photo et c’est ce que nous vivons avec notre beagle Elsie <3

  • Répondre à crepel Annuler la réponse