J'ai lu et je vous en parle

"Mangez-moi"

17 mars 2008

« Mangez-moi » de Agnès Desarthe aux Editions de l’Olivier.

Je parle volontiers dans cette rubrique, d’ouvrages de cuisine, de lectures appétissantes, de mes élans « amoureux » vers les couvertures de certains livres qui me transportent parfois au gré de mes escapades gourmandes…

Aujourd’hui c’est différent. Je referme à regret la dernière page de « Mangez-moi », un roman d’Agnès Desarthe, que mon homme m’a offert.

« Mangez-moi » titre comme un aveu lorsque l’on a parcouru l’itinéraire chaotique de l’héroïne, Myriam.

« Chez moi », le restaurant qu’elle décide d’ouvrir, cristallise un flot d’émotions, de contradictions, de flash-backs qui portent l’écho d’une souffrance absolue, charnelle, originelle.

Ce « Chez moi » ou elle vit et ou l’on mange, devient un lieu de rencontres et de croisements incessants, froissements de personnalités troublantes et attachantes, chacune portant en elle l’idée d’un « raccord » conscient ou inconscient, utile à la guérison de Myriam, à la projection d’un avenir enfin apaisé.

Vincent, Ben, Ali, Barbara et divers personnages viennent bousculer l’âme blessée de Myriam, tout en douceur et en tendresse, êtres inattendus et attachants, personnalités singulières aux résonances affectives.

Entre élan et fuite, entre errance salvatrice et immense besoin d’apaisement, Myriam et les différents héros du roman transcendent « Chez Moi » et en font un lieu d’intensité particulière autour d’une cuisine créative et chaleureuse que différents concepts rendent unique.

Emotions, désirs, culpabilité, chagrin, amour, tendresse, sentiments entrecroisés pour cette chronique humaine, à la fois sombre et lumineuse, que j’ai personnellement adoré.

« Mangez-moi », c’est un voyage au pays de la vie, de la magie des échanges, un voyage au pays du coeur et de la simplicité des sentiments qui prouvent qu’à eux seuls, ils peuvent parfois conduire à la guérison de l’âme…

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre leonine 17 mars 2008 à 15 h 50 min

    je crois que je vais pas tarder a me le commander celui là!

  • Répondre nadine 17 mars 2008 à 18 h 11 min

    Tu me donnes envie de lire ce roman. Je ne suis pas très roman mais certains m’accrochent de temps en temps.

  • Répondre claire 19 mars 2008 à 22 h 26 min

    J’adore ce genre de livres, ils donnent juste envie de sauter dans la cuisine et de faire a manger! J’en ai lue un dernièrement (en allemand) sur une fille qui redécouvre le plaisire de la vie a travers la cuisine indienne. Alors elle a décidée de ne plus parler, mais s’exprimen uniquement a travers de plats (fort, doux, sans aromes…) c’est très interessant!

  • Répondre Math 21 mars 2008 à 17 h 18 min

    Je l’ai lu il n’y a pas longtemps et j’ai beaucoup aimé, c’est original et bien écrit

  • Répondre Marie-France 25 mars 2008 à 11 h 05 min

    C’est une excellente idée de nous faire partager tes lectures gourmandes. Et en plus tu le fais bien, la description me donne envie de courir acheter ce livre. Je crois bien qu’il va être très bientôt sur les étagères de ma bibliothèque.

  • Répondre à Marie-France Annuler la réponse