Les carnets de Nat

Entrées

Salade d’hiver… (ou comment reprendre le cours des Carnets en douceur…)

13 mar 2014

Quelques semaines sans écrire sur ces pages…

Quelques semaines d’hiver pour gérer les journées plus ou moins complexes, plus ou moins chargées en émotions diverses. Quelques semaines aussi pour me recentrer, poser les choses de manière calme, m’interroger sur le rythme que je souhaite donner à ma vie, à mon souffle, à mes activités, à mes ateliers, à mon activité de sophrologue. Penser un peu plus à moi, tout en n’oubliant pas ceux que j’aime…

Les fins d’années s’accompagnent toujours de souhaits en couleurs. « Bonne année », « Belle année », et l’on saupoudre le tout de petites étoiles dans le regard, d’espoirs et de désir, de projets, d’objectifs et d’ambitions diverses. J’ai appris depuis quelques mois que l’instant présent avait une saveur toute particulière…

Alors je suis en mode « instant présent ». Instant présent et ce qui m’entoure au moment ou je prends le temps de m’y intéresser, sans réfléchir, sans projeter de pensées particulières, avec un regard différent. Instant présent, quel qu’il soit, où l’interaction avec ceux qui m’entourent et ce qui m’entoure trouve une harmonie, un sens, une raison d’être.

Et parmi ces instants, bien sûr, comme chacun d’entre nous, la tempête souffle parfois sa brise glaciale et angoissante. A défaut d’y trouver de l’apaisement, j’essaie de m’y adapter, de dégager des modes d’action positive et efficace…

Pour ces raisons et pour d’autres plus hivernales, j’ai laissé mon Carnet en pause quelques temps…

Celui-ci en a profité pour se refaire une beauté, pour s’apurer, pour perdre certains détails chargeant un peu trop l’espace visuel à mon goût. La musique en bas de page est toujours là, si vous souhaitez découvrir mon univers musical, mais je ne vous « l’impose » plus…

Les photographies deviendront plus larges et plus présentes, car même si je n’excelle pas dans le domaine, faute de temps et de compétences, j’ai le désir de progresser et de travailler davantage le sujet dans les mois qui viennent. Offrir une place plus présente à l’image devient donc une évidence au fil du temps.

Voilà… Quelques mots pour me reconnecter à vous, pour revenir à ce partage que j’aime tant, à ces recettes trouvant inspiration dans les livres que j’adore feuilleter, dans les idées que j’emprunte ça et là, dans les mariages de saveurs qui me touchent, dans les essais que je tente parfois au gré de journées calmes et paisibles. Toujours très simplement.

Avec le printemps qui s’annonce, j’ai repris le fil de mes commandes de paniers bio auprès de Fred, pour rester attentive aux produits de saison. Difficile de faire comprendre à mes filles que les fraises bien que déjà très présentes dans les supermarchés, ne sont  pas d’actualité en mars, et que les tomates le sont encore moins…

Légumes d'hiver

Ici, un petit chou blanc, quelques carottes encore sableuses et des cèleris-raves. Quelques topinambours absents sur la photographie, des navets, pommes et poires, le tout bien loin des fraises et des tomates que mes filles souhaiteraient tant trouver dans nos assiettes en ce moment.

Que faire de ces drôles de légumes racines… Leur peau est épaisse, leur saveur souvent corsée, leur look pas très engageant. On ne sait pas, ou plus, les cuisiner, on aime peu leur parfum brut de décoffrage, on a pas envie de voir les enfants grimacer à l’idée d’y gouter… C’est l’hiver, et rehausser les assiettes de couleur, ça donne le moral ! Alors du celeri-rave et des topinambours, franchement…

Et pourtant… c’est bien de saison…

Alors pour associer respect des produits et bonne humeur à table, je vous propose une petite salade d’hiver, avant de revenir parler de plats plus consistants avec le reste du panier…

salade-hiver-3-def

 Très simplement, associez quatre carottes coupées en fine julienne, deux pommes Granny Smith ou au contraire, une ou deux Royal Gala, pour sa peau rouge, qu’il faudra alors conserver en la lavant soigneusement ou en la choisissant non traitée.

Le céleri-rave, de petite taille de préférence, bien ferme, sans tache se pèle tout d’abord soigneusement. Préparez le également en julienne. Pour quatre personnes, un céleri suffira.

Mélangez les légumes coupés ensemble et ajoutez quelques petites pousses de menthe fraiche. Elle pointe le bout de son nez au jardin…

Ajoutez également une petite échalote finement ciselée. Pour une petite touche orientale, pensez aux raisins secs qui trouveront leur place très agréablement dans cette petite salade. Pensez également à la poire en fines lamelles, au Comté en petits dés, au Gouda au cumin également, aux cerneaux de noix… Choisissez ce que vous aimez…

Préparez une petite vinaigrette avec 3 cuil à soupe d’huile d’olive, 1 cuil à soupe de vinaigre à sushis (il est doux), un peu de fleur de sel et de poivre du moulin. Assaisonnez votre salade généreusement et disposez en saladier ou directement à l’assiette  sur des feuilles d’endives comme sur la photos ci-dessous.

salade-hiver-endives-def

Pour un petit plus croustillant, disposez une feuille de brick sur sur feuille de papier cuisson, l’ensemble sur une plaque de cuisson. Beurrer la feuille délicatement et saupoudrez la de parmesan râpé, de graines de pavot, d’une petite pincée de sel et d’un peu de poivre moulu. Glissez au four préchauffé th6 (180°C) durant 3 minutes, (plus/moins) en surveillant pour une coloration très légèrement caramel. Cassez ensuite cette feuille pour en prélever des morceaux qui viendront décorer vos assiettes et apporter du croustillant à la dégustation…

Et à bientôt, pour la suite du panier d’hiver…

:-)

© Nathalie Marinier-Julien. Textes et images régis par la licence Creative Commons
Partager ce billet

10 Commentaires

  1. Une très bonne idée,je me demandais justement comment utiliser les légumes d’hiver autrement qu’en plat chaud consistant;de plus avec ce beau soleil une salade sera bienvenue!
    Merci pour cette recette.

  2. Voilà une très belle salade de saison avec des « petits plus » auquel je ne pensais pas !
    Les photos sont belles, le texte me touche infiniment… merci beaucoup, marie-josé

  3. ô temps, suspends ton vol, et vous heures propices, suspendez votre cours, laissez nous savourer les rapides délices, des plus beaux de nos jours ( Lamartine)……………………………………………………………………………très heureuse de vous retrouver avec cette recette aux allures printanières, (je garde l’idée de la feuille de brick….)..

    bon week-end!!

  4. nat

    Nelly : Merci de votre message… et très bon week-end à vous aussi. :-)

  5. nat

    Merci à vous Marie-José ! :-)

  6. nat

    Françoise : la tatin légumes d’hiver arrive ! :-)

  7. Très joli texte Nathalie. .plein d’émotions. ..
    A bientôt

  8. nat

    Merci Mélanie… A bientôt.

  9. Très jolie mise en page et magnifiques photos. un retour en beauté.

  10. nat

    L’électricien : je pense à toi souvent… J’espère que tous les deux allez bien… Et que l’avenir est prometteur. Je vous embrasse fort.

Laissez un commentaire