Verrines

"Smoothie" salé tomates et poivron rouge, menthe et coriandre du jardin…

6 août 2009

C’est la mode et on en parle.
Les smoothies commencent à envahir le marché du « consommer sain », même si, fondamentalement, on n’avait pas vraiment besoin d’eux pour le faire…
Les légumes et fruits frais, mixés ou non sont bien évidemment la base d’une alimentation saine et variée, et si l’on s’amuse à changer leur présentation pour les consommer différemment, le but est de séduire de manière plus ludique.

C’est quoi un smoothie finalement ? Un mix de fruits et/ou de légumes frais, glacé, avec ajout éventuel de lait ou de yaourt, servi avec une paille, aussitôt émulsionné.

Les mélanges de saveurs avec lesquelles on peut justement jouer sont intéressants, et pour ma part, j’y vois principalement l’intérêt d’utiliser des fruits et légumes un peu trop murs, et d’adoucir éventuellement le tout avec un peu de lait.

Les smoothies aux fruits sont sans nul doute savoureux et agréables à consommer en cette saison. Plus sains qu’un dessert très (trop) sucré ou qu’un soda, ils séduisent les enfants sans trop de difficultés.

J’ai donc préféré tester le principe avec des légumes et des herbes aromatiques, un peu de lait, pour un mélange mixé salé et proposé en apéritif.

Verdict ? Les petits ne sont pas dupes ! Y’a des légumes là dedans ! Et si en plus on leur ajoute de la coriandre, il font carrément la grimace ! Les ados sont déjà nettement moins réfractaires, et ça, c’est plutôt bon signe !
Quand aux grands, ils adorent !

Bon, finalement, soyons honnêtes, dans le cas présent, ils s’agit d’un mix de légumes frais façon gaspacho, mais la petite touche de lait adoucit l’ensemble et lui donne un petit côté séducteur assez plaisant. N’est ce pas le principe du « smoothie » ? 😉

Présentés en mini verrines, c’est sympa à siroter glacé en apéritif, sur la terrasse…

La recette, pour 6 mini-verrines :

– 3 tomates bien mures sortant du frigo
– 1 quart de poivron rouge
– 1 brin de coriandre
– 5 feuilles de menthe
– 100 ml de lait froid
– 1 cuil à café d’huile d’olive
– 4 glaçons
– Sel et poivre

Peler les tomates soigneusement et couper les en morceaux.

Dans un blender, mettre les tomates, le poivron coupé en deux ou trois morceaux, la menthe, la coriandre, les autres ingrédients et quelques glaçons. Mixer finement et goûter pour rectifier l’assaisonnement si nécessaire. Servez immédiatement avec une paille et dégustez.

Rien de plus simple ! Et l’intérêt de la chose, c’est qu’en laissant un peu aller son imagination, on peut créer ses petits mélanges salés et sucrés, et ajouter quelques touches de fantaisie pour tester : limonade, épices, lait d’avoine, brousse de brebis…. (Heu….c’est encore un « smoothie », là ?….)

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre barbichounette 6 août 2009 à 13 h 31 min

    hummmmmm!
    Bizzzzzzzz
    Barbichounette

  • Répondre clemence 7 août 2009 à 20 h 04 min

    en voilà une très bonne idée !

  • Répondre Nat 7 août 2009 à 20 h 12 min

    Barbichounette : merci !

    Clémence : très frais, très agréable. A essayer avec ses propres mixtures ! 😉

  • Répondre trinidad 13 août 2009 à 11 h 36 min

    superbe smoothie salé !! très jolie photo bien tentante !!!

  • Répondre Nat 13 août 2009 à 12 h 11 min

    Marie : et je viens de croiser un magret chez toi, de toute beauté !

  • Répondre Sha 13 août 2009 à 12 h 26 min

    J’suis pas d’accord, pas dans une verrine, dans un verre, au moins ! Trop frustrant de n’avoir qu’une petite verrine ^^ A moins que tu ne l’accompagnes des autres 1001 délices comme tu les fais si bien 😉

  • Répondre Nat 13 août 2009 à 12 h 43 min

    Sha : Rooo…C’est gentil ! 🙂

    La petite verrine, c’était pour le test ! Parce que tu sais, chez moi, avec 4 filles très très difficiles, il vaut mieux tester avant de servir toute préparation ! Aussi savoureuse soit-elle ! 😉

  • Répondre Pour l’été, vive les smoothies salés ! | Pas de miracle, une Méthode 2 juillet 2015 à 12 h 43 min

    […] tomate, poivron rouge, menthe et coriandre du jardin […]

  • Répondre à Nat Annuler la réponse