Sushis

Sushis zen, ou comment prendre le temps de préparer de bonnes choses…

5 décembre 2009

Lorsque l’on a eu la chance d’approcher les vrais sushis au Japon, comme j’ai pu le faire à Tokyo, lors de mon séjour chez mon frère l’année dernière, on sait combien la fraîcheur du poisson mais aussi et surtout la qualité du riz est importante.

Le très beau livre de Kazuko et Chihiro MASUI, « Tout sushi » aux éditions Octopus Hachette en parle remarquablement bien.

80 % du nigiri est constitué de riz….le choisir, le préparer, le cuire, le parfumer, le ventiler: autant de gestes qui requièrent savoir-faire et patience.

Le riz, rincé à plusieurs reprises, devient nacré.

Sa cuisson est loin d’être évidente. Il ne doit pas être lourd et pâteux, les grains doivent se détacher en bouche et l’harmonie des saveurs est alors parfaite.

Je ne travaille que très peu le poisson avec les sushis. Il doit être si frais, si parfaitement découpé que je n’ose m’y risquer… Je préfère pour le moment tenter de réussir mon riz à sushis le mieux possible et l’agrémenter de légumes frais, de saumon fumé, de morceaux de mangue, de crevettes et proposer avec mes petites assiettes de présentation, un tempura de poulet au curry croustillant et léger…

C’est avec beaucoup d’humilité que je me penche, le temps d’un après-midi, sur la réalisation de sushis maison, simples et classiques. Je tente cependant d’harmoniser les saveurs, d’accompagner l’ensemble avec une sauce de soja de qualité, de choisir de bons produits et de prendre le temps.

Car on ne peut à mon avis se lancer dans la réalisation de sushis, aussi modestes soient-ils, dans l’urgence, sur une table encombrée, dans le bruit ou le stress. Il faudrait presque pouvoir les offrir à déguster immédiatement, les préparer pour ensuite n’en faire qu’une bouchée, puisque c’est en principe leur destinée : simples, uniques, et suffisamment petits être pour savourés… en une bouchée…

Prochains ateliers sushis en janvier. Les dates seront bientôt affichées dans la rubrique planning de l’atelier.

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre *manue 6 décembre 2009 à 9 h 28 min

    voilà une asssiette qui me ferait bien perdre la tete!mon frère part pour 1 an au japon à tokyo!
    c’est super joli ton assiette!
    bises

  • Répondre Nat 6 décembre 2009 à 10 h 34 min

    Manue : que ton frère en profite à fond, c’est une expérience unique ! J’ai adoré le Japon !

  • Répondre francesca 6 décembre 2009 à 15 h 04 min

    moi qui adore les sushis ton post ma donner tres envie de filer au resto japonais

  • Répondre Nat 6 décembre 2009 à 18 h 15 min

    Francesca : alors il ne faut pas hésiter ! 😉

  • Répondre vanessa 7 décembre 2009 à 9 h 40 min

    Je n’aurais qu’un mot : splendide !

    Et si j’étais dans ton coin, je ferai volontiers un atelier sushi et maki de plus !

  • Répondre Nat 7 décembre 2009 à 10 h 26 min

    Vanessa : tu es la bienvenue ! Prévois un jour un petit passage par chez nous, nous ferons connaissance et ferons un « atelier » ensemble ! 🙂

  • Répondre trinidad 8 décembre 2009 à 16 h 15 min

    très belles photos !

  • Répondre Nat 8 décembre 2009 à 16 h 18 min

    Marie : Merci ! 😉

  • Répondre à vanessa Annuler la réponse