Non classé

Poulet à la citronnelle et au gingembre, asperges vertes, façon thaï …

18 avril 2012

Dès que je pose le pied hors de mon lit chaque matin, je scrute le ciel et ses nuages, et je mettrai presque le nez au vent pour m’assurer qu’il ne fera plus aussi frais que ces jours-ci… Une envie de chaleur, de douceur, que le soleil inonde la terrasse…que le hamac devienne plus qu’un désir, une évidence… qu’il fasse beau, qu’il fasse chaud… que l’on ait plus envie d’aller travailler… que les week-ends sentent bon les vacances….

Mais… les matinées s’annoncent encore bien fraiches, et je m’emmitoufle encore dans de bienveillantes multi-couches de laine lorsque je vais me balader…

En cuisine, les envies de plats chauds sont toujours là…Et on s’en régale encore…

Ces jours-ci : poulet au menu. Et on oublie l’escalope poêlée toute sèche qui ne présente pas grand intérêt gustatif. Pour commencer, une petite marinade qui saura dorloter les suprêmes de volaille, les parfumer, leur apporter douceur et fraicheur avec quelques accents thaï…

Sur la viande (6 suprêmes) déposée dans un plat suffisamment large pour que les morceaux ne se superposent pas, disposez trois gousses d’ail écrasées, deux échalotes ciselées, 2 tiges de citronnelle (la base, partie la plus tendre des tiges coupée en fines rondelles), deux cuillerées à soupe de sauce de soja, trois cuillerées à soupe d’huile d’olive, une pincée de sel (attention, la sauce de soja est déjà très salée) et  une pincée de piment d’Espelette.

Mélangez la marinade à la viande et disposez ensuite les morceaux de volaille tout proches les uns des autres. Filmez et réservez au frais quelques heures en mélangeant de temps en temps l’ensemble.

Préparez un bouillon de légumes en faisant revenir dans une casserole deux échalotes ciselées et 25 gr de beurre, sans laisser le tout colorer. Ajoutez un peu de gingembre frais râpé (l’équivalent de 2 cm de gingembre pelé).

Ajoutez ensuite la base d’une tige de citronnelle coupée en fines rondelles, un ou deux poireaux bien lavés et coupés également en  rondelles et mélangez l’ensemble durant quelques instants.

Ajoutez une pincée de sel, une pincée de piment d’Espelette (ou du poivre du moulin) et mélangez à nouveau.

Ajoutez ensuite 2 carottes coupées en rondelles et quelques dés de courgettes (Ce n’est pas encore la saison, donc on peut s’en passer !…).

Bien mélanger le tout et ajouter de l’eau bouillante, jusqu’à recouvrir l’ensemble. Laisser ce bouillon sur feux doux durant une quarantaine de minutes.

Filtrer ensuite, réservez les légumes d’un côté et le bouillon de l’autre.

Glissez au four le plat contenant la viande et la marinade, en arrosant préalablement la viande avec celle-ci. (four préchauffé th6 : 180°C, durant une trentaine de minutes).

Arrosez régulièrement les morceaux de volaille avec le jus de cuisson.

Dégraissez le jus de cuisson de la viande (en laissant par exemple figer la matière grasse au froid et en la retirant ensuite à l’aide d’une cuillère) et ajoutez le jus de cuisson restant au bouillon de légumes.

Mettre deux cuillerées à soupe de farine dans un grand bol et ajoutez une louche de bouillon froid en mélangeant au fouet. L’ensemble doit être bien homogène.

Mettre le bouillon filtré ainsi que le jus de cuisson dégraissé dans une petite cocotte et portez à frémissement. Ajoutez une louche de bouillon chaud au mélange bouillon froid/farine et mélangez au fouet. Il ne doit pas y avoir de grumeaux.

Ajoutez ensuite tout le contenu du bol dans la cocotte en mélangeant toujours au fouet. La sauce obtenue doit être lisse, onctueuse, pas trop épaisse mais pas liquide non plus. Elle doit être napper votre cuillère.

Ajoutez enfin les morceaux de viande dans la cocotte et laissez une quinzaine de minutes sur feu très doux. La préparation ne doit pas bouillir.

Dans une poêle, et dans un fond d’huile d’olive, mettre la partie tendre de quelques asperges vertes crues (inutiles de les peler, il suffit de les rincer soigneusement avant utilisation) coupées en deux dans le sens de la longueur. Les poêler quelques instants pour leur garder tout leur croquant. Salez et poivrez.

Disposez les asperges sur la viande dans la cocotte et servez aussitôt, accompagné d’un riz thaï.

Vous pouvez également ajoutez quelques brins de coriandre fraiche en finition ou en ciseler au dernier moment dans la sauce.

Vous pouvez également ajouter quelques pincées de cacahuètes grillées et grossièrement concassées (cacahuètes crues sans peau, frites à l’huile ou dorées sur une plaque au four. Attention : ne les concassez pas à chaud, attendez qu’elles aient refroidies.)

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

10 Commentaires

  • Répondre bonheursdesophie 18 avril 2012 à 20 h 31 min

    Superbe 🙂 tes photos donnent très envie 🙂 bisous Nat

    • Répondre nat 18 avril 2012 à 20 h 52 min

      Merci Sophie ! Biz ! 🙂

  • Répondre Marie 19 avril 2012 à 10 h 55 min

    Merci pour cette belle recette. J’ai justement quelques asperges qui n’attendent que ça…

    • Répondre nat 20 avril 2012 à 19 h 37 min

      Merci Marie ! 🙂

  • Répondre Clemence 19 avril 2012 à 15 h 12 min

    J’adore les saveurs thaï et tes photos sont drôlement appétissantes !

    • Répondre nat 20 avril 2012 à 19 h 37 min

      Merci Clémence ! 🙂

  • Répondre Françoise 20 avril 2012 à 21 h 16 min

    Rien qu’à la photo on sent déjà l’odeur de la citronnelle
    et du gingembre râpé. MIAM

  • Répondre Midi Cuisine 21 avril 2012 à 9 h 33 min

    Les photos sont très belles et rendent hommage à toutes ses saveurs que personnellement j’affectionne beaucoup. Bon Week End

  • Répondre Isabelle 8 février 2015 à 9 h 51 min

    Bonjour Nat,
    J.ai découvert votre blog depuis quelques mois et toutes les recettes testées ont été une réussite. J’ai réalisé le poulet citronnelle gingembre. Marinade super, puis bouillon dans lequel je mets tout mon cœur. Assez fort et finalement un peu éteint apres la farine sur laquelle je n’avais pourtant pas forcé, j’étais un peu déçue. Puis résignée , je mélange avec le jus issu du poulet au four comme indiqué et j’ai remis four éteint couvert avec de l’alu. Le résultat était délicieux, poulet moelleux , sauce super. En entrée, j’ai fait la salade de choux chinois, remplacé par choux rouge et cacahouètes par noix de càjou nature grillées et concassées. Un régal. Merci beaucoup pour qualité des recettes, photos et billets !

    • Répondre nat 8 février 2015 à 15 h 46 min

      Merci à vous Isabelle. 🙂

    Répondre à bonheursdesophie Annuler la réponse