Non classé

« L’alliance des plaisirs » à Montpellier, un réveillon tout en délicatesse…

1 janvier 2012

Hier soir, au cœur de Montpellier que j’aime tant, sous la douce tiédeur d’un 31 décembre presque automnal, nous avons arpenté la place de la comédie et ses gouttes de lumières argentées et bleutées avec un plaisir infini…

Comme si l’espace et le temps devenaient tout à coup plus intimes, le 31 décembre autorise toutes sortes de regards, de présences, de rencontres, et les inconnus croisés sourient, se hâtent, déambulent en tenue de fête plus ou moins excentriques.

Dans cette atmosphère toute particulière, la capacité d’ouverture de chacun devient étonnamment plus grande. Les générations se croisent sans se heurter, les groupes se forment dans une relative sérénité, les états d’esprit et de sobriété plus ou moins avancés se tolèrent…

J’aime ces instants où tout pourrait être possible…

Quelques lampions orangés au dessus des visages, les rues largement illuminées par les décorations de Noël, nous avons pris le temps, Yuri et moi de nous arrêter de temps en temps, pour quelques photos, au fil de nos émotions.

Soirée choisie, petit restaurant que nous ne connaissions pas au cœur du centre, envie de nous laisser porter par des heures calmes et gourmandes vers l’année nouvelle…

« L’alliance des plaisirs » : Nous avons découvert un lieu charmant, une ambiance intimiste de quelques tables, et nous avons choisi de nous installer tout près de la cuisine ouverte. Accueil sympathique et très chaleureux du jeune Chef Vincent Valat et de sa compagne Audrey Ginestet qui nous a conseillé et guidé avec goût dans le choix des vins de la soirée.

Nous avons commencé notre balade gourmande avec une coupe de champagne, de délicieux  sablés au parmesan et de petits cakes gourmands, tout en découvrant le menu qui allait nous être proposé.

Huitre de Bouzigues juste raidie, perles de tapioca au safran et petits légumes. Première entrée délicieuse, parfumée, originale, j’ai adoré !

Nous avons poursuivi avec une raviole de queue de bœuf aux oignons confits et foie gras poché. Une harmonie de saveurs très originale, très « vraie », beaucoup de douceur et de légèreté…

Piqué de gambas roties, ananas grillé et émulsion de bisque…

Filet de pigeon grillé, mousseline de pâtisson à la truffe et caviar d’aubergines fumé…

Un délice !

Nous avons avancé dans la soirée sans voir le temps passer, le rythme du service étant parfait. Le temps d’apprécier, de savourer, le temps d’échanger, de partager. Nous avons eu l’impression d’être chez nous…

Une petite pause autour d’un sorbet citron enrobé de pétillance…

Les 12 coups de minuit sont arrivés et avec eux l’aube d’une nouvelle année.

Charmés par ce menu aux accents gastronomiques, nous avons échangé nos vœux dans une ambiance intimiste et feutrée, ravis de nous sentir accompagnés dans cette déclinaison gourmande par Vincent et Audrey, tous deux généreux et attentifs, visiblement très attachés à la qualité et l’harmonie de leurs tables.

Après les 12 coups, fromages et desserts se sont annoncés :

Nage de clémentines à la coriandre meringuée…

Entremet aux deux chocolats et son crémeux aux fruits de la passion…

Et mignardises : petites meringues croquantes à la pistache, guimauve à la menthe, madeleines, sucettes au chocolat cachant un cœur de fruits.

J’avais envie de partager avec vous cette jolie balade gourmande qui nous a véritablement séduits. N’hésitez pas à aller découvrir « L’alliance des plaisirs » et sachez que le Chef propose également des cours de cuisine suivis d’une dégustation, trois fois par mois, de 9 heures à 13 heures.

« L’alliance des plaisirs »

8 rue du Petit Saint Jean

34000 MONTPELLIER

Tel : 04 34 26 50 94

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre Jean-Louis 2 janvier 2012 à 6 h 58 min

    Bonjour Nat,
    Merci de nous faire partager, ces petits moments de plaisir. Vos textes et images sont cohérents avec vos ressentis, nous vivons avec vous ces petits bonheurs mais avec la même démarche intimiste, en fait c’est un vouvoiement que l’on ne veut pas casser, cette distance émotionnelle qui donne une grandeur d’âme à ces petits larcins de bonheur, où les regards sont des caresses de la vie. Vous avez également trouvé un nouveau créneau de critique gastronomique. Enfin, moi, sur la pointe des pieds, j’ai envie de franchir la porte et de murmurer, je viens de la part « des Carnets de Nat » et j’imagine déjà le sourire de la maîtresse de maison. Merci

    • Répondre nat 2 janvier 2012 à 7 h 21 min

      Bonjour Jean-Louis,
      C’est un plaisir pour moi de partager certaines émotions et certaines rencontres….
      Passez une bonne journée…

  • Répondre Valérie ( Franche-Comté ) 2 janvier 2012 à 10 h 34 min

    Tous ça est plus que tentant !!
    Je te souhaite un bon début d’année
    Valérie.

    • Répondre nat 2 janvier 2012 à 11 h 01 min

      Valérie : Bonne année à toi ! 🙂

  • Répondre laurencem 11 janvier 2012 à 11 h 10 min

    bonjour elles sont superbes ces illluminations et toutes ces assiettes qui me donne envie je craque bonne année et bonne journée

  • Répondre Cathy 11 janvier 2012 à 13 h 25 min

    Bonjour,

    Et bonne année à vous et à toutes les personnes qui vous sont chères!!!

    Je souhaiterais savoir si vous pouvez me donner une référence de livre sur le chocolat(quel chocolat utilisé selon si nous souhaitons faire un gateau, une mousse etc…..)).Car pour les Macarons ,je me suis procurée l’ouvrage « Le macaron » de José Maréchal ,je le trouve super.

    Merci pour le plaisir que j’éprouve en lisant votre site, car je n’ai pas de compte Facebook!!!!

    Bonne continuation

    Cathy

    • Répondre nat 11 janvier 2012 à 13 h 43 min

      Bonne année Cathy. La page Facebook des Carnets est publique. Même sans compte, vous pouvez en principe y accéder sans problème.
      Pour votre question sur le chocolat, je vous réponds par mail.

    • Répondre nat 29 janvier 2012 à 20 h 18 min

      Cathy : je ne vous ai pas oublié, je suis débordée. Je regarde ce que je peux vous conseiller.

    Répondre à Jean-Louis Annuler la réponse