Légumes et plats Non classé

Risotto et asperges vertes…

13 avril 2011

Du vert dans l’assiette et du croquant dans la poêle ! Asperges  juste tranchées à la mandoline, finement, avec une pointe d’ail…

Et dessous, un risotto crémeux avec un petit bouillon de poule précieusement congelé pendant ma période « pitbull »

Je me réconcilie avec ma cuisine… j’y reviens avec bonheur, presque surprise de pouvoir m’y attarder à présent…

Et les journées sont cette fois trop courtes pour aller au terme de mes rêveries …

J’éprouve à nouveau de la difficulté à écrire, à évoquer ici ce qui danse la gigue en délire du chapelier fou dans ma tête…

Alors avant de revenir plus régulièrement, avec calme et retenue, voici en toute  simplicité -parce que c’est tellement bon-  la recette de ce petit plat :

Pour 4 personnes et pour le risotto :

– 180 gr de riz Arborio (ou de riz pour risotto)

– 1 oignon

– 10 cl de vin blanc

– du bouillon de poule (environ 3 fois le volume de riz)

– 1 gousse d’ail

– huile d’olive

– Sel et poivre

– Parmesan

Dans une sauteuse, faire suer l’oignon ciselé dans un filet d’huile d’olive, sans le laisser colorer.

Ajouter le riz et bien mélanger l’ensemble sur feu doux pour enrober les grains de matière grasse. Ils doivent devenir nacrés.

Ajoutez le vin blanc, et laissez réduire à feu doux.

Pendant ce temps, faites chauffer le bouillon et ajoutez le, louche par louche au riz, à hauteur, en mélangeant sans cesse. Dès qu’il n’y a plus de liquide, ajoutez du bouillon, mélangez doucement et comptez une vingtaine de minutes environs pour que le riz soit prêt.

Goûtez le et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire. Prolongez ou pas légèrement la cuisson en fonction de votre préférence. Enfin, ajoutez quelques copeaux de parmesan et mélangez.

Parallèlement, rincez soigneusement les asperges, coupez la partie fibreuse du pied et tranchez les finement à la mandoline.

Dans une poêle et dans un filet d’huile, ajoutez une gousse d’ail écrasée et faire revenir rapidement les asperges. Salez à la fleur de sel et poivrez.

Déposez le risotto dès qu’il est prêt au creux de bol de service et disposez les lamelles d’asperges sur le dessus.

Dégustez aussitôt.


Partager ce billet

Vous aimerez aussi

7 Commentaires

  • Répondre Marie 13 avril 2011 à 21 h 54 min

    J’aime cette assiette printanière, simplement cuisinée … le riz en version salée (particulièrement le risotto) me séduit autant qu’en version sucrée.
    Ravie de te retrouver à nouveau.

    • Répondre nat 14 avril 2011 à 8 h 23 min

      Marie : merci ! 🙂

  • Répondre magoulite 14 avril 2011 à 9 h 20 min

    Merci pour cette jolie assiette de saison. Bon retour …

    • Répondre nat 14 avril 2011 à 11 h 30 min

      Magoulite : merci ! 🙂

  • Répondre Jean-Louis 14 avril 2011 à 11 h 26 min

    Bonjour Nat,
    Ah, la belle assiette…«…..les tiges doivent toujours être fermes et cassantes, de même épaisseur, avec des pointes resserrées, elles doivent exhaler une agréable senteur d’épi de blé mûr, le toucher doit être ferme et souple à la fois, les talons ne doivent pas être trop secs. » j’ai trouvé la définition savoureuse et très belle pour ces échassiers qui déambulent sur les podiums. Mais à relire de plus près, me suis aperçu que c’était bien une collection de printemps, mais la vedette était asperge. En ce printemps qui frémit, je trouve que vous avez très bien habillé ces demoiselles et maintenant que le soleil est revenu dans votre tête, profitez pleinement de vos qualités esthétiques et gustatives pour nous abreuver de couleurs et de saveurs.
    Amicalement

    • Répondre nat 14 avril 2011 à 11 h 32 min

      Jean-Louis : le soleil est bien là ! Encore timide certains jours, mais peu importe !
      Merci pour ce message, toujours en poésie..
      Je vous souhaite un agréable printemps…

  • Répondre Asperges vertes 2 juin 2011 à 16 h 42 min

    Très belle recette.
    La cuisson des asperges à la poêle apporte un bon croquant.
    Dommage que la saison des asperges vertes touche à sa fin.

  • Répondre à nat Annuler la réponse