Légumes et plats

Automne… et avec lui, potimarron, figues et grenades du jardin…

4 octobre 2015

Dans le jardin de ma mère, il y a un grenadier qui ploie sous le poids de ses fruits.

L’arbuste est piquant, les grenades se cachent entre les branches, et moi qui ne me suis jamais véritablement intéressée à la saveur qu’offrent leurs graines rouges, j’en ai ramené quelques unes à la maison et j’ai été surprise d’en redécouvrir la saveur.

Peut-être parce que ma mère a tenu à ce que j’en emporte.

Peut-être parce que le fait qu’elle retrouve parfois une lucidité étonnante a suffit à me surprendre et à donner une importance particulière à cette cueillette.

J’ai emporté quelques grenades rouges dans mon panier et le soir, j’ai croqué les grains juteux de ces curieux fruits en me souvenant combien ils m’étaient indifférents il y a quelques années.

Elles sont jolies ces graines rouges et brillantes, presque translucides, rosées à l’intérieur, dévoilant un petit pépin blanc aussi comestible que son enveloppe. Et pourtant c’est lui qui m’agace un petit peu…

grenade-2

Et puis en cette saison, il y a les figues que j’adore bien mûres et très sucrées. Je pourrais en manger à m’en rendre malade…. et les potimarrons, butternut et autres courges absolument délicieuses en soupes.

Pourtant, parce que j’ai envie de retenir la douceur de notre fin de mois de septembre, j’ai puisé des idées dans mes dernières lectures de magazines pour m’inspirer et décliner le potimarron différemment.

panier-légumes-automne

Le potimarron c’est doux et sucré, avec une presque saveur de patate douce et un petit goût de noisette. Je vous propose donc une recette de salade de début d’automne, chaude et froide, salée et sucrée, presque ensoleillée…

Pour 4 personnes :

1/2 potimarron (choisissez le les yeux fermés. Même pas joli et terreux, donnez lui sa chance !)

12 tranches fines de lard fumé (ou du jambon cru. C’est ce que j’ai choisi. Esprit de contradiction sans nul doute…)

Quelques gousses d’ail, des petites branches de thym, quelques feuilles de sauge, du sel et du poivre..

Quelques cœurs de salade (Ma qué yé vous offré mon coeur dé salade…)

Les graines d’une grenade bien rouge ( Et vous ? vous en pensez quoi des petits pépins qui sont à l’intérieur ? (Ça vous agace aussi ?…)

Quelques figues fraiches (pas de figues sèches, hein. On ne rigole pas avec ça…)

Du fromage de chèvre frais à tartiner (mais on va en faire des petites quenelles pour la recette)

Un petit morceau de tome de chèvre (pour en faire des copeaux. On évite la sciure par contre).

Des graines germées. (C’est pas obligatoire mais c’est tout de même drôlement joli. un brin bucolique, champêtre…)

Commencez par couper le potimarron en deux, en retirer les pépins à la cuillère et découper en 12 quartiers.

Enveloppez une partie de chaque quartier de potimarron avec une tranche de lard fumé ou de jambon cru.

Disposez l’ensemble à l’intérieur d’un plat à four.

Écraser quelques gousses d’ail et glissez les dans le plat.

Disposez quelques branches de thym frais et quelques feuilles de sauge sur les quartiers de potimarron. Recouvrez d’un filet d’huile d’olive, salez, poivrer et glissez à four chaud à 180°C durant 30 min environ. Contrôlez la cuisson du potimarron qui doit être tendre. Attention également que le tout ne colore pas trop, quitte à descendre le plat dans le four à un gradin inférieur.

potimarron-roti

Pendant ce temps, choisir quelques jolis cœurs de salade soigneusement lavés et essorés.

Disposez les au cœur de vos assiettes de service.

Rincez soigneusement les figues fraiches et non traitées et découpez les en 4 quartiers.

Ajoutez les dans vos assiettes sur la salade.

Réaliser de fins copeaux de tome de chèvre.

Au moment de servir, disposez joliment trois quartiers de potimarron rôtis sur la salade de chaque assiette. Ajouter quelques quenelles de fromage frais (quenelles formées entre deux petites cuillères).

assiette-automne-potimarron

Disposez également les copeaux de tome de chèvre sur le dessus de votre assiette.

Parsemez l’ensemble d’une poignée de graines de grenade et de quelques graines germées.

Salez avec une touche de fleur de sel, quelques tour de poivre du moulin et assaisonnez d’une petite vinaigrette à l’huile d’olive et au miel.

Servir et dégustez aussitôt !

assiette-automne-potimarron-2

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

3 Commentaires

  • Répondre Marwa 18 octobre 2015 à 14 h 07 min

    Bonjour,
    J’ai découvert votre blog tout à fait par hasard en cherchant une recette de tartes aux pommes. Je suis vraiment bluffée par la qualité des photos et la mise en scène des plats : j’adore !
    En plus les recettes ont l’air délicieusement gourmandes !! 🙂

    • Répondre nat 26 octobre 2015 à 15 h 23 min

      Merci Marwa ! 🙂

  • Répondre Cathy 11 décembre 2015 à 12 h 53 min

    Pas de nouvelles???

    Portez-vous bien?

    Cathy

  • Répondre à Cathy Annuler la réponse