Légumes et plats

Tatin de tomates cerises, avec du miel et du thym du jardin !

19 juillet 2015

J’écris bercée par le chant des cigales… Elles sont là depuis quelques semaines, chantant l’été, la chaleur, le souffle moite de l’air sur les feuilles des chênes, dès l’aube.

Il fait chaud et les vacances approchent… Même si j’ai gouté à leur saveur il y a quelques jours à La Rochelle, lors des Francofolies, emplie de la douceur et de la joie des rues festives et colorées… Une coupure bienfaisante, bienveillante, vers laquelle je reviendrai tant j’y perçois d’apaisement, d’harmonie et de liberté.

Dans quelques jours à nouveau, le repos et les heures douces ou rien n’est impératif, sauf si on se l’impose malgré tout…Je ne m’imposerais donc rien… hormis un travail photographique pour un projet sur lequel je planche depuis plusieurs mois…

Et la cuisine dans tout cela ?…

Après 7 années de cours de cuisine au cours desquels  j’espère avoir réussi à partager ma passion avec les participants m’ayant accordé leur confiance, les ateliers classiques fermeront leurs portes fin 2015 mais ouvriront en 2016 sur une nouvelle mouture de rencontres, d’échanges, de partage. Je reviendrai vous en parler ! 🙂

Pour le moment, j’en reviens à l’objet de ce billet, sa couleur rouge, son goût sucré, sa rondeur…

Elle s’offre nonchalamment au jardin, suspendue par grappe à des branches poussant de façon désordonnée. Je tente par ailleurs de calmer leur esprit d’aventure en tuteurant les plus longues qui n’en finissent pas de chercher à s’échapper plus loin. Peu de légumes parviennent à pousser dans notre terre de garrigue, mais la tomate cerise semble reine en sa demeure…

tomates-cerises-2

Croquantes et juteuses en salade, elles sont également délicieuses en tatin, légèrement sucrée avec du miel.

Pour la pâte et pour 4 personnes :

250 gr de farine T55

120 gr de beurre

1 pincée de sel

1 jaune d’oeuf

Un  peu d’eau

Disposez farine et sel dans un saladier. Former un puis et ajouter le beurre froid coupé en morceaux. Adjoindre peu à peu ce beurre à la farine du bout des doigts pour obtenir une sorte de sable grossier. Ajouter le jaune d’œuf et l’eau jusqu’à pouvoir rassembler la pâte en boule et obtenir une consistance souple et non collante.

Filmez la pâte et réservez la une heure au frais.

Rincez 4 poignées de tomates cerises et égouttez les soigneusement.

Un filet d’huile d’olive à la poêle, une pincée de piment d’Espelette, quelques petites branches de thym frais et une fois les tomates ajoutées, le tout mélangé vivement et arrosé de l’huile parfumé durant une petite minute. Pas longtemps, pour ne pas que les tomates éclatent et perdent tout leur intérêt. Une ou deux petites cuillerées à café de miel ensuite, en fonction du goût de chacun et de la quantité de tomates utilisées.

Feu coupé, continuer d’arroser les tomates avec cette sorte de sirop obtenu en refroidissant. Un peu de fleur de sel et les  disposer au creux d’un moule en les arrosant avec le jus de cuisson.

Abaissez ensuite  la pâte sur un plan de travail légèrement fariné puis disposez un cercle de pâte au dessus de votre moule et des tomates en rentrant la pâte sur les bords.

Tomates-cerises-et-pâte-brisee

Glissez à four préchauffé Th6 (180°C) durant une vingtaine de minutes. La pâte doit colorer, sans trop.

Laissez tiédir ensuite la Tatin dans son moule avant de la démouler délicatement.

_Tarte-tatin-tomates-cerises-2

A déguster tiède ou froid, accompagné de petites quenelles de fromage de chèvre frais et d’une salade de mâche.

Tatin-coupees

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

2 Commentaires

  • Répondre Cathy 1 août 2015 à 9 h 11 min

    J’ai fait la tarte tatin tomates cerises , un vrai délice ,

    merci beaucoup Cathy

    • Répondre nat 3 août 2015 à 22 h 46 min

      Merci Cathy ! Super !

    Laisser une réponse