Légumes et plats

Des fèves, encore des fèves…et avec elles, un « taboulé » au quinoa !

15 mai 2015

Pendant des années, ma mère a préparé ce qu’elle appelait « un taboulé » avec de la semoule pré-cuite. Elle faisait gonfler les grains avec  un peu d’eau chaude et le jus des tomates qu’elle ajoutait ensuite en petits dés. Elle y mettait également du concombre, des oignons et  assaisonnait le tout à sa manière.  Puis elle tassait l’ensemble avec le dos d’une cuillère et réfrigérait son plat jusqu’au moment de passer à table. Elle redonnait alors de la légèreté à la semoule et aux légumes en mélangeant soigneusement à la fourchette.  J’aurais dévoré le saladier…

Pour l’avoir vu faire des dizaines et des dizaines de fois, il me semble être parvenue à repérer ses gestes, les ingrédients qu’elle utilisait et ses proportions d’assaisonnement et pourtant… Mon « taboulé » n’est jamais parvenu à égaler le sien.

Des années plus tard, j’ai cuisiné un « vrai » taboulé libanais, aux côtés d’un ami qui m’a appris à doser boulghour, persil, tomates, oignons, jus de citron et huile d’olive et j’ai alors découvert d’autres saveurs très éloignées de la version européenne que préparait ma mère.

Finalement « le taboulé » que nous connaissons le plus souvent en France n’est rien d’autre qu’une salade de semoule aux légumes, rafraichissante et colorée que chacun peut s’approprier selon ses préférences. Et si l’on peut voler la vedette au boulghour avec de la semoule, on peut aussi remplacer cette dernière par autre chose. Les puristes diront : « Ce n’est pas un taboulé ». Et ils auront raison…

En attendant, voici une adaptation de saison au taboulé original !

taboulé-quinoa

Dans mon panier de légumes bio cette semaine, artichauts, asperges, fèves, oignons frais et chou fleur.  De quoi rester sur une tonalité verte,  dans le respect de la saisonnalité et des produits de printemps.

Pour un taboulé de quinoa, et pour 6 personnes :

Une grosse poignée de fèves écossées

Quelques asperges

1 petit oignon frais

1 petit chou fleur,

2 cuil à soupe de graines de chia

Un petit bouquet de persil et quelques feuilles de menthe

Des olives noires à la grecque

Sel, poivre, huile d’olive, citron vert, (mais aussi ce que vous aimez en plus ou à la place !)

panier-asperges-feves-artichauts

feves-epluchees

Commencez par écosser les fèves et réservez les, avec la peau.

Coupez la partie dure des asperges, rincez les sans les peler. Réservez.

Coupez l’oignon en fines lamelles. Réservez.

Pour préparer les artichauts, voici un lien qui explique fort bien comment préparer des artichauts tournés. Cela permet de les passer ensuite à la mandoline et d’obtenir ainsi de fines lamelles.

Préparez le quinoa :

Le quinoa est  une graminée considérée comme une pseudo-céréale, composée d’une grande partie de fibres alimentaires, de protéines et d’acides aminés essentiels.

Il est également riche en manganèse, en fer, cuivre, zinc, phosphore, magnésium et vitamine B2 et dépourvu de gluten, intéressant ainsi les végétariens comme les personnes présentant des allergies ou des intolérances au gluten.

Prévoyez 50 gr de quinoa sec par personne. Rincez le soigneusement même si ce n’est pas indiqué sur le paquet. En effet le quinoa produit une substance végétale, sorte d’insecticide naturel qui enveloppe la graine pour se protéger des insectes et des oiseaux, les saponines.  A haute dose, elles sont toxiques et offrent une saveur amère. Le quinoa acheté en magasin bio est le plus souvent déjà lavé. Cependant rincez le malgré tout afin d’enlever tout résidu de saponine, jusqu’à ce que l’eau de rinçage ne mousse plus.

Faite le cuire ensuite dans 2 à 3 fois son volume d’eau, durant 15 minutes, jusqu’à ce que le petit germe blanc de la graine apparaisse. Égouttez rafraichissez et réservez.

Faites bouillir de l’eau salée et versez les fèves à l’intérieur en les cuisant pendant 3 à 4 minutes. Égouttez les et déposez les dans un bol d’eau fraiche. Lorsqu’elles sont refroidies, retirez leur peau.

Passez les  d’asperges à la mandoline et poilez les quelques instants dans une poêle et un fond d’huile d’olive. Salez, poivrez et réservez.

Disposez votre quinoa refroidi dans un saladier.

Ajoutez les fèves épluchées, les lamelles d’artichauts, les pointes d’asperges poêlées et refroidies, l’oignon émincé et les olives.

double-image-salade-taboulé

Rincez et ciselez le persil et la menthe, les graines de chia et ajoutez le à l’ensemble.

(De saveur neutre, les graines de chia sont cependant riches en fibres, en acide gras oméga 3 et en vitamine E. Elles offrent de nombreux bienfaits tout en les consommant raisonnablement : 30 gr par jour, soit deux cuil à soupe)

Rincez quelques bouquets de chou fleur et râpez les soigneusement. Ajoutez les aux autres ingrédients.

Préparez une vinaigrette : 4 cuil à soupe d’huile d’olive, 1 cuil à soupe de jus de citron vert, 1 cuil à café de miel, sel et poivre et versez le sur votre taboulé.

Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Le taboulé est assez fade s’il n’est pas rehaussé d’un assaisonnement parfumé. Vous pouvez contraster sa saveur en l’ accompagnant assiettes de de fromage de chèvre frais. L’acidité et la fraicheur du fromage est un allié  !

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

1 commentaire

  • Répondre LadyMilonguera 16 mai 2015 à 15 h 57 min

    Quelle belle version de taboulé !

  • Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse