Légumes et plats

Fleurs de courgettes…

13 juillet 2012

Je n’ai même pas osé prendre une photo…de mon potager…

Ce n’est d’ailleurs pas un potager, c’est un… comment dirais-je… un fourbi… un méli-mélo de plantations plus ou moins enchevêtrées les unes dans les autres…

Les tomates disparaissent entre les feuilles des pieds voisins, les oignons sont envahis par le basilic cannelle, les pieds de courgettes se couchent les uns sur les autres et au milieu, quelques tournesols ploient sous le poids de leur fleur.

Cette année, j’ai raté quelque chose…. C’est du grand n’importe quoi !

Bon… il faut dire que je galope toute la journée et que je ne me pose que  le temps de m’en rendre compte… et de repartir aussitôt vers de nouvelles obligations….

L’hyperactivité flirte avec l’épuisement et vice-versa, mais sans doute en ai-je pour le moment besoin…

De temps en temps, lorsque quelques rares heures libres s’annoncent, c’est encore et toujours la cuisine qui vient me faire du charme et je plonge alors avec délectation le nez dans mes bouquins, mes revues, mes placards et mon frigo à la recherche d’une envie ou d’une idée.

Mon potager a beau n’être une forêt vierge de légumes, les courgettes sont au rendez-vous et leurs fleurs, bien sûr, offrent toutes sortes de déclinaisons possibles…

Clémence a ramassé pour moi quelques fleurs de courgette mâles. Celles-ci fleurissent en effet au bout d’un fin pédoncule et ne donneront pas de fruits. Elles s’ouvrent à peine quelques heures par jour, le temps pour les insectes pollinisateurs de faire leur travail et d’aller ainsi féconder les fleurs femelles toutes proches…

Ne ramassez donc pas les fleurs de courgettes mâles le matin, si comme moi, vous n’avez qu’un tout petit potager. Laissez du temps à la nature et prélevez plutôt les fleurs lorsqu’elles se ferment car elles ne s’ouvriront plus.

Délicieuses en tempura, les fleurs de courgettes mâles sont parfaites.

Les fleurs femelles surmontant le fruits sont intéressantes à farcir.

Dans les deux cas, retirer tout d’abord le pistil et les étamines.

Rincez ensuite délicatement fleurs et fruits et déposez les sur un papier absorbant.

Pour la pâte à tempura, il existe de nombreuses recettes ainsi que des préparations toute prêtes que l’on trouve dans les magasins asiatiques mais pour ma part, je préfère le recette suivante, toute simple :

Mélangez dans un grand bol la même quantité de farine blanche (T55) à de la maïzena et ajoutez ensuite de l’eau gazeuse glacée en mélangeant constamment l’ensemble à l’aide d’un fouet de manière à éviter la formation de grumeaux.

Vous devez obtenir l’équivalent d’une pâte à crêpe épaisse.

Faire chauffer un bain d’huile d’arachide à 150°/160°C (Ne montez pas au dessus de 180°C).

Trempez ensuite les fleurs de courgettes mâles  dans la pâte à tempura.

Faites les frire dans l’huile bouillante en les retournant régulièrement pour qu’elles soient bien dorées.

Egouttez les, salez à la fleur de sel, ajoutez une toute petite pointe de piment d’Espelette et dégustez aussitôt car le croustillant de ce genre de préparation n’attend pas.

Vous pouvez par exemple servir ces beignets de fleurs de courgettes avec une  salade de tomates variées toutes fraiches, et une petite vinaigrette à la sauce de soja et au miel (2 cuil à soupe d’huile de tournesol, 1 cuil à soupe de sauce de soja, 1 cuil à soupe de vinaigre balsamique, 1 cuil à café de miel, 1 gousse d’ail écrasée et quelques feuilles de basilic)

Les fleurs femelles surmontant les tous jeunes fruits sont très intéressantes à farcir et à servir ensemble.

Afin de blanchir le fruit sans abimer la fleur, préparer un cercle de papier sulfurisé percé de petits trous et laissez ainsi les fleurs dépasser pendant que les jeunes courgettes cuiront quelques minutes dans une eau bouillante salée.

Trempez ensuite la partie fruit dans un bain d’eau bien froide pour conserver leur couleur. Egouttez les et tranchez le en quelques lamelles, comme si vous souhaitiez l’ouvrir en éventail.

Réservez.

Préparez une farce pour les fleurs :

1 boite de thon au naturel (150 gr)

1 petite échalote

250 gr fromage frais à tartiner (type St Moret)

Quelques feuilles de basilic ciselées

Sel et poivre du moulin (ou une pincée de piment d’Espelette)

1 cuil à soupe d’huile d’olive.

Mélangez le thon et le fromage. Ajoutez l’échalote, l’huile d’olive, les herbes fraiches. Salez, poivrez et goutez la préparation.

Mettre en poche et garnir l’intérieur des fleurs de courgettes en faisant attention de ne pas les abimer ou les déchirer.

Servez bien frais, accompagné d’une petite salade de tomates assaisonnée comme décrit plus haut.

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

8 Commentaires

  • Répondre CALIXTE Héliette 15 juillet 2012 à 15 h 03 min

    Merci pour cette belle recette que je vais essayer car j’ai des courgettes dans mon jardin, qui est aussi un peu fouillis, mais je m’y retrouve!

    bon dimanche

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 23 h 03 min

      Héliette : bonne semaine à vous ! 🙂

  • Répondre Sylvie rOndslesmacarOns 15 juillet 2012 à 18 h 08 min

    Tes photos sont sublimissimes et c’est toujours avec bonheur que je lis tes articles
    Ah si tu voyais notre jardin … tu te pâmerai devant le tien ! cette année pas de courgettes, des tomates desesperemment vertes… Il ya juste quelques pommes de terre rate qui ont réussi à grossir, un peu … Ah si! les framboises adorent toute cette pluie 😉

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 23 h 02 min

      Sylvie : Merci pour ces encouragements ! C’est vraiment gentil !
      Notre chance c’est le soleil ! Il fait du bien à tous ! 🙂
      S’il était possible d’en envoyer un peu virtuellement, je le ferai avec plaisir ! 🙂

  • Répondre Coralie 15 juillet 2012 à 19 h 21 min

    Bonjour,

    Super recette. J’aime beaucoup votre blog. A propos de votre potager, ce que vous décrivez ne ressemble pas à un fouri mais à un potager en permaculture et c’est super. Les plantes et légumes se protègent et se nourrissent les uns des autres. Allez voir aussi du côté de Masanobu Fukuoka sur google…
    Qu’est-ce que j’aimerais avoir un potager… mais c’est dans mes plans…
    A bientôt.
    Coralie

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 22 h 49 min

      Coralie : merci pour m’avoir fait découvrir l’Agriculture naturelle de Masanobu Fukuoka. Je ne connaissais pas et j’ai été fascinée par ce que j’ai lu. Je vais m’y intéresser plus avant dès que je serais en vacance.
      Pour le potager, je vous comprends… Le mien est minuscule, quatre mètres carrés à peine… mais chaque légume produit est un grand plaisir !
      Au plaisir de vous lire Coralie. A bientôt.

  • Répondre Coralie 15 juillet 2012 à 22 h 04 min

    Au fait , cela fait 2 heures que j’écoute votre programmation de musique. Rien à jeter ! J’adore !

    • Répondre nat 16 juillet 2012 à 22 h 42 min

      Coralie : ravie que ma playlist vous plaise ! Elle est là pour partager avec vous les morceaux que j’aime ! 🙂

    Répondre à nat Annuler la réponse