Légumes et plats

Bolognaise day : gratin de crêpes à la bolognaise…

12 janvier 2008

Dorian auteur de « Mais pourquoi est-ce que je vous raconte ça ? » a proposé « The first bolognaise day » et…j’ai craqué…

Craqué parce qu’une belle assiette de tagliatelles à la bolognaise, fort bienvenue quand il fait froid et qu’on a fait une belle ballade en campagne pour ramasser châtaignes ou champignons, ça réchauffe l’âme, ça embaume les accents du sud, ça ensoleille la cuisine…

Au fil des années, au fil des lectures, au fil des rencontres, on finit par accommoder et personnaliser cette bolognaise qui devient nôtre, que l’on est fier de servir parce que tout le monde se régale, que l’on aménage et transforme au gré des plats et des associations de saveurs.

Lorsque j’étais plus jeune et que je n’avais pas encore quatre coquines accrochées à mon tablier, je préparais ce plat unique que mes maigres moyens de l’époque m’autorisaient à présenter en plat de fête. C’était pas cher, c’était copieux, ça sentait bon, et tout le monde se régalait semble t’il, un petit verre de vin rouge de notre Languedoc à la main (aujourd’hui nous choisirions volontiers un Faugères pour accompagner ce gratin…) et comme j’avais l’habitude de conserver quelques crêpes que je n’avais pas utilisées pour le plat, on achevait le repas avec elles, aromatisées de quelques gouttes de citron vert et d’un peu de beurre salé.

Aujourd’hui, à l’occasion de cette belle idée que Dorian a initié, j’ai retravaillé ce gratin particulier pour moi et l’ai fait découvrir à mon homme, absolument ravi, mais surpris que je ne le lui ai pas fait goûter plus tôt.

Pourquoi oublie t’on certaines recettes au fond d’un ancien cahier de notes, tacheté de gouttes d’huile d’un certain âge et de traces de chocolat ?….Peut être parce que la cuisine d’aujourd’hui est volontiers épurée, aérienne et élégante et que la bolognaise arrive un peu à table comme un éléphant dans un magasin de porcelaine.

Seulement voilà, j’adore la porcelaine…et j’adore les éléphants. Que ces derniers visitent donc mon magasin, et bousculent avec leur rusticité chaleureuse, la délicatesse des envolées culinaires auxquelles j’aspire parfois, !

Voici donc ce fameux gratin à la bolo !…et la recette qui l’accompagne….

Les crêpes :

Faire un puits au centre de 250 gr de farine et y verser 4 oeufs battus, une pincée de sel, 3 cuil à soupe d’huile d’olive et une cuil à café de graines de cumin. Bien mélanger.
Ajouter doucement 1/2 litre de lait jusqu’à obtenir une pâte lisse, sans grumeaux. Laisser reposer.

Préparer ensuite vos crêpes, sans leur donner trop de couleur et réserver.

La bolognaise :

Dans un filet d’huile d’olive à la poêle, faire revenir 3 ails hachés, 2 branches de thym frais, 3 feuilles de laurier, 1 oignon émincé et une cuil à soupe de paprika.
Verser un verre de vin blanc et faire réduire.
Ajouter 500g de viande hachée et laisser revenir jusqu’à ce qu’elle colore.
Ajouter 2 boites de tomates pelées et épépinées et une cuillérée à soupe de concentré de tomate. Mélanger, saler, poivrer, ajouter une cuil à soupe rase de sucre et une cuil à soupe de graines de coriandre.

Laisser réduire cette sauce, goûter et rectifier l’assaisonnement.

Préparer une béchamel légère.

Dans un plat à gratin beurré, commencer par déposer une légère couche de béchamel. Poursuivez par deux crêpes, puis une nouvelle couche de béchamel. Déposer alors un tiers de bolognaise, parsemez d’un peu de gruyère, poser à nouveau deux crêpes et alternez ainsi les couches en terminant par de la bolognaise et un peu de parmesan.

Glisser à four préchauffé th 6 et laisser cuire 20 à 25 minutes.
Servez bien chaud, accompagné d’une petite salade de mâche assaisonnée d’un filet d’huile d’olive et d’un peu de fleur de sel.

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

13 Commentaires

  • Répondre Marie-France 12 janvier 2008 à 17 h 25 min

    C’est toujours aussi joliment dit, cuisiné et photographié chez toi, tout un art que tu maîtrises bien. Bravo pour cette belle et originale recette de bolognaise, un plat rustique dont on ne se lasse pas.

  • Répondre Tiuscha 12 janvier 2008 à 17 h 59 min

    Je rejoins Marie France et j’adore ce gateau de crepes riche de cette sauce savoureuse !

  • Répondre PHILO 12 janvier 2008 à 18 h 04 min

    Tes photos m’ouvrent l’appétitn tu fais une jolie participation ! Bises

  • Répondre Cherout 12 janvier 2008 à 19 h 03 min

    Superbes photos.

    A l’heure qu’il est, ça donne TRRRRRRRRRRRRRROP envie. Mais je crois que, ce soir, ce sera… SOUPE chez moi!

  • Répondre gourmandsavecleila 12 janvier 2008 à 19 h 28 min

    Magnifique idée et superbes photos très appétissantes.

  • Répondre claire 12 janvier 2008 à 22 h 16 min

    Ca a l’air très bon!

  • Répondre Rosa 12 janvier 2008 à 23 h 55 min

    J’adore les crêpes et la bolognaise, alors ta recette me fait saliver! Une idée merveilleuse…

    Bises,

    Rosa

  • Répondre Nat 13 janvier 2008 à 0 h 24 min

    Marie-France : merci de tes passages et de tes petits mots toujours si gentils. Ils m’encouragent à poursuivre..

    Tiuscha : Et les gamins adorent ! Ils entendent « crêpes » et c’est la fête !

    Philo : merci de tes petits mots !

    Arnaud : ta soupe est comment ? J’aime bien la soupe !

    Leïla : Merci de tes encouragements !

    Claire : Ca se laisse volontiers déguster….

    Rosa : merci de tes petits passages et de tes petits mots Rosa !

  • Répondre mimosa 13 janvier 2008 à 0 h 38 min

    géniale cette idée de crêpes-lasagnes!

  • Répondre Caro 13 janvier 2008 à 14 h 29 min

    Très joli, et surement très bon.

  • Répondre Cherout 13 janvier 2008 à 17 h 51 min

    Finalement, il n’y a pas eu de soupe… mais une omelette et une grosse salade…

    Ces prochains jours, j’espère retrouver quelques bons plats de pâtes…

  • Répondre lylidjane 10 mars 2010 à 17 h 37 min

    Bravo! Le style pris pour nous raconter cette recette est très plaisant, sans oublier cette idée de crepes à la bolognaise , j aime beaucoup, et suis tentée d’essayer. Merci

  • Répondre Nat 10 mars 2010 à 17 h 45 min

    Lilijane : Merci de ce petit mot…

    C’est très bon, vraiment. Convivial et gourmand, fort bienvenu en ce moment ou le froid joue à nous laisser un pied enfoncé dans l’hiver…

  • Répondre à Tiuscha Annuler la réponse