Légumes et plats

Soupe au lait de coco et au saumon, façon Thaï…

17 octobre 2010

Les semaines se succèdent et avec elles, le temps défile au rythme dingue de mes journées.

Boulot, ateliers, études qui reprennent en novembre pour deux ans, enfants et grandes ados qu’il faut encourager, maison, courses, repas, le tout me laisse des sensations diffuses entre ivresse et épuisement. Je m’écroule en fin de journée et m’endors sur les pages de mes bouquins sans même m’en rendre compte…

L’énergie est cependant vecteur… d’énergie. Le temps défile et me porte, et j’avoue que ce n’est pas pour me déplaire, moi qui ne sait pas me poser plus de quelques instants… Toujours en mouvement, toujours en activité, rarement abandonnée à la détente, je file et tisse l’organisation de mes journées le mieux possible.

Je m’investis énormément dans les ateliers, me concentrant sur la qualité des quelques heures proposées aux participants et j’en oublie parfois  mon espace, ma cuisine familiale et les petites recettes que j’aimais tant tester, les essais et les mélanges que je prenais de temps de réaliser et qui plaisaient à ma tribu…

Avec la fraicheur des matinées et des soirées qui rattrapent les dernières après-midi de douceur précédant le plein automne, l’envie de me remettre aux fourneaux pour le plaisir de m’y abandonner sagement revient…

Un joli pavé de saumon, du basilic Thaï, une purée de piments d’Espelette ramassés au jardin et mixés, frais, avec un peu de gros sel et du vinaigre blanc, un blanc de poireaux, du lait de coco et le tout a donné le ton…

Un peu de tout ça mélangé…. hum…. essayons….

Pour cette petite soupe, j’ai utilisé les produits dont je disposais et me suis demandé si le mariage de tous les ingrédients qui me tentaient seraient heureux…

Avec des palais testeurs à la maison de plus en plus difficiles, je ne dispose pas d’une grande marge… Si je ne veux pas me retrouver à manger toute seule un plat plutôt fade ou carrément loupé, mieux vaut que je réfléchisse bien à l’harmonie des saveurs, aux épices, à la cuisson et à l’assaisonnement…

Cette préparation était un essai et je ne vais donc pas vous donner de proportions très précises, mais cela n’a pas une très grande importance. L’essentiel, c’est de regarder, de goûter, de réajuster et d’assaisonner selon ses goûts. Disons que vous pouvez considérer les proportions suivantes pour deux personnes :

– 1 petit pavé de saumon de 150 à 200 grammes.

– 1 blanc de poireaux

– 1 petite carotte

– 1 petit oignon jaune

– deux gousses d’ail

– 20 cl de lait de coco

– 1 petite cuil à café de purée de piment d’Espelette

– quelques feuilles de basilic Thaï

Presser les gousses d’ail et ciselez finement l’oignon.

Dans une casserole et dans un fond d’huile d’olive, faire revenir l’ensemble en remuant régulièrement avec une cuillère en bois.  Il doit fondre sans colorer. Ajoutez la carotte coupée en petit dés et mélangez à nouveau durant quelques minutes.

Ajouter la cuillerée de piment d’Espelette, mélangez et ajoutez une tasse d’eau. Laissez réduire un peu  durant une dizaine de minutes.

Ajoutez ensuite le lait de coco, quelques feuilles de basilic Thaï, salez à votre convenance et laissez ce bouillon mijoter à feu doux.

Lavez soigneusement le blanc de poireaux et coupez le en tranches fines. Faites le revenir à la poêle dans un fond d’huile d’olive sans le laisser prendre couleur. Mélangez très régulièrement et laissez fondre le poireaux à feu doux. Ajoutez le ensuite au bouillon de lait de coco.

Goûter et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Coupez le pavé de saumon en petites tranches très fines et réservez le.

Lorsque votre bouillon a légèrement épaissi, et sur une ébullition très douce, ajoutez vos petites tranches de saumon et remuez très délicatement pour ne pas abimer le poisson. Il est coupé très fin et va donc cuire très vite, en trois ou quatre minutes à peine.

Servez ensuite aussitôt dans deux assiettes creuses, parsemez de basilic Thaï ciselé et dégustez.

L’ensemble est très agréable, le piment d’Espelette apporte une petite touche légèrement pimentée mais fruitée, le basilic Thaï a un parfum et une saveur corsée vraiment très particulière, à la fois mentholée et anisée et se marie vraiment bien avec le poisson.

J’apprécie beaucoup pour ma part la cuisson rapide du saumon qui lui laisse une saveur prononcée et une texture très tendre.

A essayer ! Vous me direz ? 😉

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre clemence 17 octobre 2010 à 7 h 06 min

    cette soupe me plaît énormément !

    • Répondre nat 17 octobre 2010 à 8 h 24 min

      Clémence : et elle parfume toute la maison. Ma fille est rentrée hier soir après avoir passé un après-midi frileux en ville en s’exclamant que ça sentait déjà bon dans le jardin…

  • Répondre ManueB 17 octobre 2010 à 18 h 39 min

    Quelle bonne soupe !!! j’adore avec toutes ses saveurs… miammm

    manue

  • Répondre janna 23 octobre 2010 à 21 h 31 min

    Bonsoir Nat,
    Cette soupe à l’air exquise! je pense l’essayer bientôt. La mettre sur mon blog avec votre accord, et je citerais bien sûr la source.
    Bien à vous Nat

  • Répondre à ManueB Annuler la réponse