Entrées

Lentilles Beluga germées et ceviche de gambas…

20 mars 2010

Un ciel gris, et une température qui ne cesse d’osciller entre humeur chagrine et pétillance… De quoi nous bousculer, nous perturber, nous laisser enveloppés dans un manteau d’attente.

Fera t’il beau ? Fera t’il chaud ? Aura t’on froid ? Et de scruter le ciel ce matin, en quête d’un rayon de soleil ou d’un signe d’éclaircie…

Partout dans les magasins, les rayons « jardinage » commencent à proposer des plans d’herbes aromatiques, de fruits, de plantes en boutons. Je reporte pourtant ces premiers achats de printemps, frileuse à l’idée de les installer en terre glacée.

Mes billets se font rares pour la même raison : un ciel triste, une lumière insuffisante, un manque de couleurs….Une pause donc, et comme je ne sais pas écrire en me forçant, comme je ne sais pas cuisiner sans amour, comme je n’ai aucune envie que les rendez-vous qui vous plaisent ici se conjuguent autour d’obligations de toutes sortes, je ne poste que peu, au gré des inspirations…

…et celle du moment s’est portée sur les lentilles ! En ce début de printemps, j’ai parcouru les étals de mon magasin bio et j’y ai trouvé des lentilles à la couleur noire et brillante, portant la douce appellation de « caviar végétarien ».

Cuites, elles ont une légère saveur de châtaigne et sont assez farineuses, mais surtout, surtout, elles ne conservent pas leur couleur, à mon grand regret et ressemblent à s’y méprendre à la lentille brune. Si vous êtes toutefois parvenus à conserver à ces lentilles leur couleur profonde pendant la cuisson, n’hésitez pas à nous faire part ici de votre expérience et de votre méthode !

Pour ma part, ayant envie de croquant, de craquant, sous un ciel plutôt couvert, j’ai fait germer ces perles noires pendant quelques jours afin de voir si la couleur s’altérait moins. Question couleur, à moins de ne laisser germer les graines que très peu de temps, le résultat est décevant. Mais question saveur, ça m’a plu !

Accompagnées d’un ceviche de gambas à la coriandre, et assaisonnées un peu de moutarde, de citron vert et d’huile d’olive, elles sont croquantes, légèrement sucrées et se marient fort bien avec une pointe d’acidité.

Mon germoir me permet de préparer une grande quantité de graines à la fois. Lentilles et haricots mungo parfumeront ainsi mes salades dans quelques semaines, dès que la température sera à nouveau de saison…

Vous pouvez cependant faire germer facilement toutes sortes de graines dans des germoirs plus basiques que l’on trouve aujourd’hui aisément dans tous les magasins bio.

Pour cette recette, et pour 4 personnes, c’est très simple : Faites germer deux poignées de lentilles Beluga durant 3 jours en humidifiant bien les graines et en les rinçant régulièrement pour qu’elles restent bien fraiches et ne s’altèrent pas.

Coupez en petits morceaux quelques gambas crues décortiquées( Comptez deux pièces par personne) et placez les dans un bol. Ajouter le jus de deux petits citrons verts, 2 cuillerées à soupe d’huile d’olive, quelques brins de coriandre finement ciselés, une petite échalote hachée, sel et poivre. Goûter et rectifiez l’assaisonnement en fonction de vos préférences.

Filmez et réservez votre préparation pendant une heure au moins.

Au moment de servir, assaisonnez les lentilles germées avec une touche de citron vert, un filet d’huile d’olive, deux ou trois brins de coriandre fraiche ciselée. Ajouter une pointe de moutarde, un peu de poivre du moulin et de la fleur de sel.

Placer un cercle de 4 cm de diamètre et 6 cm de hauteur au creux de chacune de vos assiettes. Commencer par déposer en leur centre les graines germées en vous arrêtant à 1 cm du bord en hauteur. Tassez délicatement pour que l’ensemble prenne de la tenue. Ajouter ensuite le ceviche par dessus les lentilles dans chaque cercle, jusqu’à rabord et tassez légèrement à nouveau.
Retirez doucement les cercles, disposez sur le dessus une quenelle d’oeufs de lompes noirs et servez aussitôt.
Je pense que proposé avec de fines tranches de bacon bien grillées au four, ce doit être très bon… Je n’en n’avais pas mais essayez et vous m’en direz des nouvelles !

Une recette similaire ( mais différente !) Crème d’avocat au wasabi et crème de poivrons rouges, ceviche de gambas à la coriandre

(Bon c’est pas l’tout mais maintenant Printemps, la rigolade est terminée, faudrait penser à faire ton boulot, tout le monde t’attend !)

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

6 Commentaires

  • Répondre vanessa 24 mars 2010 à 9 h 22 min

    Hello,
    Je suis un peu étonnée du résultat que tu as obtenu : je cuisine souvent les beluga, et elles ont tjs gardé leur couleur bien sombre.
    Je recommencerai vite pour revérifier, peut être les as tu cuites trop longtemps ?

    Bon, bizarre !
    En tout cas, pour le temps, je suis mille fois d’accord avec toi, entre les averses, dès que le soleil pointe le bout de son nez, il fait super chaud, mais le lendemain, rebelotte, il fait gris ! Pas habituées à ça par ici !

  • Répondre Nat 24 mars 2010 à 11 h 27 min

    Vanessa : peux-tu me dire comment tu les prépares ? Temps de cuisson etc ? Je suis bien volontiers preneuse ! 🙂

  • Répondre cova 25 mars 2010 à 8 h 48 min

    bonjour, je viens de découvrir ton blog, il est magnifique, on a envie de tout essayer, les photos sont belles , les ingrédients intéressants et naturels…je crois que je vais revenir souvent !

  • Répondre Nat 25 mars 2010 à 9 h 51 min

    Cova : merci de ton message . C’est vraiment gentil ! 🙂

  • Répondre Tiuscha 5 mai 2010 à 11 h 36 min

    Jamais tentée l’aventue des graines germées mais cela me tente assez… Comme Vanessa, les beluga restent sombres à la cuisson. Question de marque ?

    • Répondre nat 5 mai 2010 à 13 h 20 min

      Tiuscha : possible, ou peut-être les ai-je laissé trop cuire… Je tenterai une autre marque que celle que j’avais choisi, car je les trouve vraiment jolies ces lentilles beluga !

    Répondre à cova Annuler la réponse