Entrées

Courgettes rondes en mille-feuilles, coppa et fromage frais…

2 juillet 2008

Avec « Petit Chou » cramponné à mon tablier chaque soir, lorsque je rentre du bureau, cuisiner n’est pas chose simple. Je souffre déjà d’un léger problème de concentration puisque le « Chou » a beau être « Petit », c’est un moulin à paroles et tenter de faire attention à ses gestes, ses pesées, ses ingrédients, lorsque « Petit Chou » demande qu’on lui explique les origines de la vie terrestre en regardant une pomme de terre, c’est peine perdue !

Hier soir, j’avais dans l’idée de préparer des courgettes rondes montées en mille-feuilles, et « Petit Chou » a tenté désespérément de me convaincre que les courgettes rondes n’existaient pas ! Impossible à ses yeux que ce légume puisse se décliner en deux versions. Une carotte est une carotte, une pomme est une pomme et une courgette est une courgette. J’ai taché de prendre pour exemple les tomates et la grandes variété qui les composent : rondes, longues, en grappe, cerises, etc…rien à faire.

Bref…tout cela pour vous dire qu’argumenter autour de cette question existentielle aux yeux de « Petit Chou » n’était pas vraiment fait pour autoriser la concentration.

Je n’ai cependant rien brûlé, je n’ai pas confondu sel et sucre et n’ai pas assaisonné ma salade verte directement dans l’essoreuse (Pourtant chacune de ces petites mésaventures m’est arrivée…). J’ai taché de rester attentive à mes courgettes, sous le regard désapprobateur de « Petit Chou »…

Voici donc un montage sympathique à proposer en entrée que je préfère réaliser avec…des courgettes rondes (Pardon « Petit Chou »…) puisqu’elles offrent des tranches plus larges à la découpe et autorisent un jeu de reconstruction plus amusant.

Très simple à réaliser, cette recette est très agréable en cette période de chaleur. Coppa grillée et fromage frais agrémenté d’échalotes et de ciboulette se marient très bien aux tranches de courgettes légèrement sautées à la poêle dans un filet d’huile d’olive.

Pour 4 personnes :

– De deux à 4 courgettes rondes suivant la hauteur que l’on souhaite donner au mille-feuilles. (On peut en effet n’utiliser que deux ou trois courgettes rondes en utilisant moins de tranches )
– 100 gr de fromage frais
– Quelques brins de ciboulette
– Une échalote
– Quelques tranches de Coppa (charcuterie Corse…et Italienne…)
-Huile d’olive
-Sel et poivre

Laver les courgettes sans les peler. Les couper en rondelles de 3 mm d’épaisseur et les faire revenir à la poêle rapidement, dans un filet d’huile d’olive. Elles doivent rester craquantes et à peine colorer. Egoutter et déposer sur du papier absorbant pour le surplus éventuel d’huile. Réserver au frais

Mélanger à la fourchette le fromage frais, l’échalote et la ciboulette ciselée. Donner un ou deux tours de moulin à poivre. Réserver au frais

Mettre les tranches de Coppa entre deux feuilles de papier sulfurisé, elles mêmes placées entre deux plaques de cuisson.

Glisser à four chaud th 7 durant quelques minutes et surveillez. Les tranches doivent griller sans trop. Elles se rétracteront sous l’effet de la cuisson. Les égoutter ensuite, les essuyer délicatement avec du papier absorbant et les réserver.

Au moment de servir, préparer directement en assiette les mille feuilles, en alternant selon votre envie, les tranches de courgettes refroidies, un peu de fromage frais à l’échalote et à la ciboulette et la Coppa grillée.

Déposer sur la dernière tranche composant l’étage, une petite quenelle de fromage frais, saupoudrez d’un peu de thym et de graines de pavot, et dégustez…

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

10 Commentaires

  • Répondre Mamounette 2 juillet 2008 à 12 h 10 min

    Tes millefeuilles agrémentés de coppa et fromage frais sont superbes et tu sais je suis comme petit chou je ne connaissais pas les courgettes rondes, d’autant plus que je n’en ai jamais cuisinées lolll
    Bises

  • Répondre Choupette 2 juillet 2008 à 14 h 05 min

    Des millefeuilles tout à fait à mon goût!

  • Répondre Colloquial Cook 2 juillet 2008 à 17 h 21 min

    Souperbe! Zé souis sédouite par la coppa!

  • Répondre nadine 2 juillet 2008 à 20 h 29 min

    Encore une recette qui me ravit. Pour le fromage, je vais y mettre du chèvre frais, j’en trouve un dans mon petit casino qui est hyper bon!!! Bises 🙂

  • Répondre Foodie Froggy 3 juillet 2008 à 8 h 30 min

    Wow, cette photo me donne extrêmement envie. J’ai bien envie de la réaliser très vite…

  • Répondre verof31 3 juillet 2008 à 10 h 41 min

    Un magnifique mille feuille pour une belle entrée… Très joli et ça doit être très savoureux et léger en même temps… Biz.Véro

  • Répondre michette 3 juillet 2008 à 15 h 36 min

    Cette année ma moitié a mis aussi des courgettes jaunes, l’an prochain je demanderai
    des rondes ! j’aime bien ce mille feuilles !

  • Répondre Marie-France 4 juillet 2008 à 8 h 40 min

    Très joli montage pour ce feuilleté bien appétissant, jolie présentation avec le petit chou si curieux de la vie et jolie musique en accompagnement… ça fait beaucoup de jolies choses tout ça mais c’est sincère.
    Bises,

  • Répondre pascale et ses hommes 3 juillet 2009 à 9 h 45 min

    merci infiniment pour cette recette (et toutes les autres aussi d’ailleur!)
    mon mari a A-D-O-R-É !!!! il donne un 7/10 😉 et moi un 8 !!!
    je cherchais désespérément une recette de courgettes froides…. exquis!
    juste une petite question: avez vous fait une école hôtelière?
    si non, ou même si oui, où pêchez vous ces fabuleuses idées de recettes?
    votre blog est un de mes blogs préféré parce qu’utile et accompagné de musique douce pour la cuisine! ainsi que de belles photos!
    à bientôt pour tester une autre recette!

    pascale
    note du blog: 9,9/10 😉

  • Répondre Nat 3 juillet 2009 à 13 h 06 min

    Pascale et ses hommes : merci Pascale pour votre message !

    Pas d’école hôtelière pour ma part, juste de la passion, le plaisir de partager. Après on plonge le nez dans les bouquins, on regarde faire les pros, on tente de s’imprégner, d’apprendre, d’être « bon élève »…. Mais avant tout, la cuisine, c’est de l’amour ! Sans amour je doute qu’on arrive à « imaginer »…

  • Répondre à nadine Annuler la réponse