Du côté du sucré...

Gateau aux mirabelles façon tatin…

28 août 2014

Quelques jours de congés pour souffler de l’année passée, forte en émotions diverses.

Quelques jours en solitaire, pour retrouver le plaisir de me laisser porter simplement, au gré des journées.

Mais j’y reviendrais dans un prochain billet, puisque depuis, une recette à tester me trotte dans la tête…

….

C’est la saison des mirabelles. Elles me transportent des années en arrière lorsque, enfant, le verger de mes parents nous offrait de fabuleuses récoltes. Mon père en faisait des confitures, mais surtout, je les croquais dans l’arbre, fondantes, souvent trop mures, mais avec une saveur de sucre et de miel.

Celles que j’ai acheté il y a quelques jours n’avaient rien de ces parfums d’enfance malheureusement, et souvent, même achetés auprès de producteurs locaux, les fruits et les légumes me déçoivent…

J’ai donc pensé aux confitures mais j’ai un peu trop décliné les vapeurs de sucre et la stérilisation des pots ces dernières semaines. Entre abricots, mûres, melons et pastèques, nos étagères de parfums d’été sont pleines de promesses pour l’hiver…

J’ai donc penché pour la tatin et son caramel fondant, d’autant que je vous en ai proposé une version salée en début de mois d’aout.

Puis au cake tendre et moelleux que les filles adorent…

Puis à nouveau à la tatin, sucrée et généreuse…

Puis au cake…

D’où un mix des deux !…

 

gateau-mirabelles-def

 

Pour cette recette, commencez par rincer rapidement les mirabelles et à les débarrasser de leurs noyaux. Ceux-ci peuvent se retirer à l’aide d’un couteau en tranchant chaque fruit par la moitié ou à l’aide d’un dénoyauteur.

J’ai trouvé le mien chez Emmaüs et il est parfait !

 

mirabelles-main-def

 

Réservez les fruits (Pour un grand plat, prévoyez 600 à 800 gr de mirabelles).

Préparez un caramel en faisant fondre 100 gr de cassonade dans une casserole, jusqu’à obtenir une jolie couleur ambrée.

Ajoutez 90 gr de beurre salé en morceaux en mélangeant vigoureusement hors du feu mais pas trop longtemps.

Versez le caramel obtenu au fond de votre plat, lui même garni d’un fond de papier sulfurisé découpé à la bonne taille. Cela facilitera le démoulage.

Pour la pâte à gâteau, j’ai choisi celle d’un quatre quart :

– 4 œufs entiers de taille moyenne

– 180 gr de beurre à température ambiante.

– 180 gr de sucre

– 180 gr de farine

– 1 pincée de sel

– 1/2 sachet de levure chimique.

Commencez par battre au fouet le beurre de manière à ce qu’il devienne crémeux et mousseux. Ajoutez le sucre et continuez à fouetter. Cela peut prendre une dizaine de minutes.

Ajoutez ensuite les œufs un par un, en attendant que chaque œuf soit absorbé. Fouettez alors plus lentement.

Continuez à la spatule en ajoutant farine, levure et sel, en mélangeant doucement la préparation pour ne pas la faire retomber. Ne pas mélanger trop longtemps.

 

gateau-mirabelles-2def

 

Disposez les mirabelles dénoyautées sur le caramel au fond du plat. répartissez les harmonieusement si elles n’en recouvrent pas la totalité. Si au contraire il y en a trop, retirez les.

Versez la pâte à quatre-quart sur les fruits puis tapez le plat de manière à ce que les bulles d’air remontent en surface.

Glissez votre plat au four préchauffé à 180 °C et prévoyez environ 30 minutes de cuisson +/- suivant votre four.

La pointe d’un couteau plongée au cœur du gâteau doit ressortir sèche mais attention, il y a les fruits. Cela peut vous fausser. Observez alors

la coloration de la pâte et le moelleux du centre du gâteau au toucher (attention ne vous brulez pas ! ).

 

gateau-fourchette-cuilleredef

 

Lorsque votre gâteau est cuit, sortez le du four et laissez le reposer quelques instants. Démoulez le ensuite rapidement au-dessus d’un plat de service résistant à la chaleur et glissez le à nouveau au four pour 5 à 10 minutes de cuisson supplémentaire. Le caramel va devenir légèrement croustillant et votre gâteau n’en sera alors que meilleurs.

Dégustez le encore tiède, accompagné d’une boule de glace à la vanille ou de sorbet noix de coco.

Et si vous êtes impatient, plongez la cuillère à même le plat de cuisson. C’est très bon aussi ! 🙂

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

4 Commentaires

  • Répondre LadyMilonguera 28 août 2014 à 19 h 46 min

    Hummmmmmm… j’en aurais bien fait mon 4 heures !

  • Répondre nelly 3 septembre 2014 à 17 h 24 min

    vous avez noté 2 fois le beurre, je pense qu’il s’agit de la farine…je voulais tester ce gâteau demain comme il me reste quelques mirabelles ?.les dernières…!!!
    j’ai l’habitude de suivre à la lettre les recettes..
    bonne fin de journée

  • Répondre nelly 4 septembre 2014 à 14 h 49 min

    gâteau testé et approuvé, le biscuit est très moelleux, et le caramel se marie très bien avec les mirabelles..j’y ai pensé trop tard mais une petite goutte d’alcool de mirabelle aurait encore plus parfumé ce délicieux dessert!!

    • Répondre nat 7 septembre 2014 à 19 h 41 min

      Nelly : merci pour votre oeil, qui ma permis de corriger le doublon de beurre. Sait-on jamais, j’aurais peut -être inventé un Kouign-Amann orginal du coup ! -))
      A bientôt Nelly, et merci également pour votre retour sur la réalisation. L’alcool aux mirabelles, c’est une excellente idée !

    Répondre à LadyMilonguera Annuler la réponse