Du côté du sucré...

Polvorones

31 octobre 2007

Les polvorones sont de petits gâteaux espagnols, fondants et très friables.

Parfumés à la cannelle, ils ont un goût d’amandes assez prononcé et se rapprochent un peu du mantecao.

Leur préparation n’est pas facile puisque la pâte est extrêmement délicate, tant avant cuisson… qu’après cuisson…C’est là toute leur particularité. On trouve parfois des polvorones dans les grands magasins, présentés en emballages individuels, mais rien à voir avec ceux que j’ai un jour découvert à Barcelone, sur un marché, emballés dans de délicats papiers de soie. Ils étaient absolument délicieux !

La recette que l’on m’a confiée il y a des années n’est pas mal du tout…la voici…

175 g de farine
50 g d’amandes en poudre
100 g de sucre glace + un peu pour saupoudrer les gâteaux
1 cuil à c de cannelle
100 g de saindoux
1 petite cuillerée à café d’anis (le Pastis convient très bien…)

Préchauffer le four th 6.

Etaler la farine sur une plaque et la faire griller au four. Surveiller, elle doit à peine colorer.

Mélanger ensemble sucre, cannelle, poudre d’amandes et farine, une fois refroidie. Tamiser l’ensemble.

Ajouter 100 g de saindoux en petit morceaux et l’incorporer en l’émiettant comme vous le feriez avec une pâte brisée. Mélanger et ajouter l’anis. Rassembler la pâte en boule, du moins, essayez, car c’est assez difficile. Il faut malaxer la préparation, et tacher de l’amalgamer le mieux possible.

Laisser la pâte reposer au frigo une demie heure.

L’étaler ensuite au rouleau sur 1 cm d’épaisseur environ. Ne pas essayer d’étaler toute la pâte et ne pas hésiter à prélever des portions qui seront plus facile à travailler. Avec un petit verre, découper délicatement des cercles entre 3 et 4 cm de diamètre dans la pâte et les poser très délicatement sur une plaque huilée.

Glisser au four th 6 durant 15 à 20 minutes. les polvorones doivent colorer, mais pas trop, sans quoi la base prendrait un petit gout de brulé…

Ne surtout pas tenter de retirer les polvorones de la plaque avant qu’ils n’aient complètement refroidis ! Ils s’écraseraient…

Les saupoudrer ensuite d’un nuage de sucre glace et les conserver dans une boite métallique, éventuellement enveloppés dans du papier de soie…

Nota : le saindoux fait la particularité de ces petits gâteaux. Si vous le remplacez par du beurre ou de l’huile, vous n’obtiendrez absolument pas le même résultat…

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

15 Commentaires

  • Répondre miameux 31 octobre 2007 à 22 h 12 min

    ils sont tres beaux!! je peux croaquer dedans??

  • Répondre Tiuscha 31 octobre 2007 à 22 h 48 min

    Super, moi qui cherchait une recette de polvorones…plus besoin de chercher !

  • Répondre Eglantine 31 octobre 2007 à 22 h 49 min

    Ma mère cuisinait au saindoux. Ca fait bien longtemps que je n’en ai pas eu entre les mains. En tout cas, c’est une découverte, je ne connaissais pas ces gâteaux

  • Répondre Nat 1 novembre 2007 à 11 h 01 min

    Merci pour vos p’tits mots ! Les polvorones sont très particuliers et ne font pas nécessairement l’unanimité. Mais lorsqu’on les aime…on les adore… Pour ma part, c’est un souvenir d’enfance…

  • Répondre mimosa 2 novembre 2007 à 22 h 17 min

    une découverte, j’aime bien ce genre de biscuits qui fondent dans la bouche!

  • Répondre germandine 6 novembre 2008 à 22 h 53 min

    Merci Nat. Je cherchais cette spécialité depuis un petit moment. La recette est facile. Et le résultat est parfais.

  • Répondre VICTOR 8 novembre 2008 à 21 h 18 min

    Il me semblait bien que cela ce faisait avec du saindoux. Je vais essayer dès demain. Merci!

  • Répondre Nat 8 novembre 2008 à 22 h 11 min

    Germandine : ravie que la recette vous ait convenue !

    Victor : avec du beurre ou de l’huile, on obtiendrait des gâteaux croquants, proches des mantecaos. La friabilité si particulière du polvorones est effectivement apportée par le saindoux.

  • Répondre maria 1 janvier 2009 à 21 h 45 min

    moi aussi souvenir d’enfance j’adore!!! je vais essayé d’en faire!!!!!!!!!!!!!!! et je vous dirai s’ils ressemble à ce que je connais déjà

  • Répondre Nat 1 janvier 2009 à 22 h 49 min

    Maria : oui ! J’attends votre retour ! C’est toujours intéressant !

  • Répondre aurélie 19 novembre 2009 à 17 h 21 min

    Souvenir des marchés du village dans lequel j’habitais avec mes parents, cette recette me fait fondre!…

    On pourrait savoir comment les parfumer au citron où à d’autres arômes? Je vais en faire pour un repas samedi et j’aurais aimé en faire des variés, merci d’avance!

  • Répondre Nat 19 novembre 2009 à 18 h 32 min

    Aurélie : zestes d’orange ou de citron sans problème. La préparation et la manipulation de la pâte est délicate et je n’ose m’avancer pour d’autres arômes comme la noix de coco ou autres…

  • Répondre aurelie 15 décembre 2010 à 17 h 12 min

    Bonjour,
    Je recherche partout la recette d’un sablé espagnol qu’une amie à ma mère nous faisait .. je penses que c’est celle ci ! Mais je ne peux pas cuisiner avec le saindoux car je ne manges pas de viande, il n’existe aucune autre alternative ?
    Merci toutefois pour la recette !

    • Répondre nat 15 décembre 2010 à 17 h 58 min

      Aurélie : avec du beurre cela vous donnera la saveur du mantecao. Seul le saindoux apporte cette consistance fondante et si particulière au polvorones.

  • Répondre Calabia 5 décembre 2018 à 14 h 55 min

    Bonjour
    Peux t’ on conserver les polvorones au frigo dans une boîte métallique et ce combien de temps ??
    Merci Frédéric

  • Laisser une réponse