Apéritif

Liqueur de violettes…

3 mars 2015

Elles tapissent le sol du jardin… et chaque année, je prélève quelques pieds d’un côté pour les planter de l’autre…

Elles sentent délicieusement bon, elles sont jolies et annoncent l’arrivée du printemps avec leurs petites touches colorées…

J’adore les violettes !

J’adore le parfum de ces petites fleurs délicates ! Je me souviens avoir dégusté des bonbons à la violette lorsque j’étais petite fille, à Nice, en compagnie de ma tante Estelle qui m’avait emmenée visiter une confiserie. Ça sentait bon le sucre, les pétales de roses, le jasmin, la lavande…

… et la violette…

fleur-violette_

Chaque année, elles sont au rendez-vous, et j’en prélève quelques poignées assez rapidement pour qu’elles ne se perdent pas. Je les utilise dans les biscuits, les gâteaux, mais aussi en infusion dans la crème pour parfumer un riz au lait ou une panna cotta.

Pour se lancer dans le sirop de violettes ou la confiture, il en faut des fleurs… Et comme je préfère tout de même les voir pousser au jardin je n’en prélève que deux ou trois poignées. 200 gr à peine de parfum fruité et sucré…

violette-bol-bois

main-violettes-2

J’ai donc décidé cette année de tenter une liqueur de violette et je ne pourrai venir vous parler du résultat avant plusieurs semaines.

Pour cette recette (et pour une bouteille d’une contenance d’environ 700 ml) :

– 2 à 3 grosses poignées de violettes ramassées au jardin, le matin lorsque les fleurs sont juste ouvertes.

– 150 gr de sucre blanc

– 600 ml d’alcool spécial pour fruits spiritueux 40° (les puristes diront que son goût est inintéressant, mais il est facile à trouver…)

Commencez par retirer les pétales des sépales (bases de la corolle).

Puis disposez les au fond d’une bouteille en verre à large goulot (mais hermétiquement refermable). La bouteille doit avoir été au préalable lavée,  ébouillantée et séchée.

Ajoutez le sucre, et recouvrez d’alcool.

bouteille-de-liqueur-de-violettes

Fermez hermétiquement la bouteille et mélangez.

Stocker ensuite dans un endroit sombre et pas trop chaud pendant 4 semaines environ. C’est la période de macération.

Pensez à retourner et secouer doucement la bouteille quotidiennement de façon à ce que les pétales restent immergés dans l’alcool.

Je reviens vous communiquer la suite des opérations dans quelques semaines ! 🙂

quatre-images

 

 

 

 

Partager ce billet

Vous aimerez aussi

5 Commentaires

  • Répondre Cathy 4 mars 2015 à 7 h 10 min

    Bonjour Nath ,

    C’est vraiment trop beau!!!!!!!!!

  • Répondre Nilufer 8 juillet 2015 à 23 h 03 min

    Oh ! Les douces violettes, je les aime bien aussi. Qu’elles sont belles tes photos !
    On a déjà dû te le demander maintes fois… quel appareil photo caresses-tu entre tes mains ?

    • Répondre nat 19 juillet 2015 à 11 h 14 min

      Nilufer : un Canon 5D Mark II ! 🙂

  • Répondre Monnet Patrice 9 mars 2019 à 12 h 40 min

    Salut Nat
    Dis moi, et ta recette elle a donné quoi?
    @++

    • Répondre nat 23 avril 2019 à 10 h 34 min

      Patrice : et bien c’est pas mal du tout. La saveur de la violette est bien présente. Par contre, j’ai testé la même préparation (sans le sucre) avec du rhum et c’est super bon !! 🙂

    Laisser une réponse