Les carnets de Nat

Entrées

Quenelle de chou rave violet et de betterave à la ricotta…

08 mai 2014

Il y a de drôles de légumes tout de même…

Cet hiver, les topinambours ont glacé le sang de mes filles avec leur peau épaisse et presque écaillée…

Les courges ont toutes les formes possible et se perdent en rondeurs, de l’orange au vert, en passant par des contrastes de saveurs délicats…

Les poires se déclinent sur tous les tons, du vert pâle presque jaune au marron, peau fine à peau épaisse…

Les navets violets, radis verts, céleris raves et autres légumes racines sont toujours d’actualité et parmi eux, un drôle de chou…

Chou rave violet

Chou rave violet

Livré par Fred dans mon panier du mercredi, j’ai hésité à l’utilisation de ce légume violet  à feuilles vertes en cru ou cuit… En tout cas, tout se mange : les feuilles un peu comme les épinards, débarrassées de leur nervures épaisses, la partie violette en salade ou en accompagnement.

Son goût ? plutôt doux, entre chou et radis, avec un petit arrière goût de navet.

J’ai choisi d’agrémenter ce chou rave avec des betteraves, crues également, et pour adoucir la saveur rustique de la betterave, j’ai choisi de mélanger ces légumes avec de la ricotta et quelques pousses de menthe fraiche.

Le tout est frais et croquant, doux et léger, très agréable à mon avis pour une entrée de printemps.

Quenelle de chou rave et betterave à la ricotta.

Quenelle de chou rave et betterave à la ricotta.

 Pour cette recette et pour 4 personnes :

1 chou rave vert ou violet

1 betterave

1 échalote

Quelques petites pousses de menthe fraiche

1 poignée de noisettes torréfiées ou de cerneaux de noix concassés grossièrement

Quelques graines de poireaux germées (facultatif)

Huile d’olive, sel et poivre

Pour la déco : oxalys ou feuilles de trèfles des prés , feuilles et fleurs de capucine, fleurs de fraisiers… (attention vérifiez toujours de manière sérieuse lors de vos cueillettes, que les plantes sauvages ramassées sont bien comestibles. Certaines se ressemblent beaucoup. D’autre part, en fonction de leurs propriétés, certaines se dégustent avec modération sous peine d’une toxicité relative).

Épluchez le chou et découpez le en tranche d’environ 5 mm. Coupez le ensuite en bâtonnets réguliers puis en petits dés (brunoise).

Pelez la betterave. Découpez la en tranches (5 mm épaisseur) puis en brunoise régulière. Placez les dés de betteraves dans un bol d’eau vinaigrée puis rincez les et égouttez les. Réservez.

Ciselez une petite échalote.

Dans un saladier mélanger les trois quart de la brunoise de légumes. Réservez le reste. Ajoutez 250 gr de ricotta, l’échalote, la menthe ciselé et quelques tours de poivre du moulin. Goûtez et saler un peu si nécessaire.

Filmez et placez au frais.

Dans un bol mélangez la brunoise de légumes restante. Ajoutez les noix ou noisettes grossièrement concassées. Ajoutez 1 cuil à soupe d’huile d’olive, un peu de fleur de sel et du poivre du moulin. Mélangez et réservez.

Au moment de servir, dressez une quenelle de légumes à la ricotta dans chaque assiette, disposez à coté la brunoise de légumes aux noix ou noisettes assaisonnée et décorez de petites feuilles et pousses d’herbes diverses.

© Nathalie Marinier-Julien. Textes et images régis par la licence Creative Commons
Partager ce billet

4 Commentaires

  1. Une recette très originale servie par des photos tout en finesse

  2. nat

    Babiolliette : merci ! :-)

  3. Le chou est cru et la betterave déjà cuite?

  4. nat

    Celine :la betterave est cru comme le chou…

Laissez un commentaire

Visitez le profil de Nathalie Marinier sur Pinterest.