Ecritures

Des Nouvelles au gré de l’écriture…

28 octobre 2019

Les mots m’ont accompagnés depuis mon enfance…

A travers mes lectures tout d’abord, avec un léger coté décalé puisque je consommais les livres de la bibliothèque de mes parents dans l’ordre des rayonnages…

Puis au fil d’une plume restée longtemps discrète, voire secrète.

Beaucoup d’écrits, de lettres, de projets divers sont restés allongés sagement dans mes tiroirs pendant de nombreuses années. Jusqu’à ce qu’un trop plein d’émotions  me porte vers une démarche difficile pour moi, celle d’être lue par d’autres…

Il y a dans l’idée même de confier ses écrits, un curieux mélange de sentiments  s’entremêlant  pour conduire à une sorte de fébrilité étrange, où le plaisir d’être encouragée a rivalisé pour ma part avec une discrétion presque maladive et une extrême pudeur.

Et puis les mots ont débordés tout en continuant de broder des histoires dans ma tête, des bouts de pages, des romans, des contes, des poésies éphémères.

J’ai modestement franchi le pas de ces débordements en participant à quelques concours d’écriture et me suis attachée à l’exercice de la Nouvelle. Les concours réguliers offrent ceci de passionnant : outre un règlement parfois drastique à respecter, ils imposent un thème, une idée générale, un contexte à respecter en un nombre de pages et de mots. Ils offrent un vaste espace de rêves et d’idées, une échappatoire délicate ou puissante en fonction des ressentis et permettent de livrer  une part de soi, une part de toutes les couleurs qui nous composent sous l’angle d’un sujet que nous n’avons pas choisi…

A l’une des périodes les plus difficile de ma vie, je me suis lancée, toute en hésitations, et je dois reconnaitre que ces expériences m’ont aidé à avancer, un pas après l’autre, à exprimer des mots et des maux retenus, sous l’angle d’un thème imposé dont le charme est la chute.

La nouvelle est un exercice difficile mais particulièrement intéressant pour progresser, se remettre en cause, travailler son style et être encouragé.

Pour partager ici, voici quelques liens où certaines de mes nouvelles et celles des autres lauréats peuvent être lues :

La place était déserte – Tu connais la nouvelle

Prix Don Quichotte – Du Noir sous les pavés

Nouvelles du large 2018 – Saint Gilles Croix de Vie

Salon littéraire Les écrivains en Provence – Thème Trente

Prix littéraire Le Livre Echange

 

Partager ce billet

Pas de commentaire

Laisser une réponse